Restez connectés avec nous
Duluc affirme que "Navas est un phare dans la tempête."
©Iconsport

Autour du PSG

Duluc affirme que « Navas est un phare dans la tempête. »

Non sans mal, le Paris Saint-Germain s’est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des Champions, suite à son match nul 1-1 face au FC Barcelone ce mercredi en 8e de finale retour. La performance de Keylor Navas, portier parisien de 34 ans, a marqué les esprits puisqu’il a été l’auteur de 9 arrêts dont un penalty face à Lionel Messi, attaquant barcelonais de 33 ans. Vincent Duluc, journaliste de L’Equipe, est revenu sur la performance du portier costaricien dans son édito dans le journal sportif.

“Après des années à ne pas toujours mériter ce qui lui tombait sur la tête, il ne pouvait rien arriver au PSG le soir même où il aurait dû lui arriver des bricoles. Avant, Messi aurait mis son penalty, Kurzawa aurait pris un deuxième jaune sur ce même penalty, comme Lenglet en avait reçu un sur le sien, Dembélé aurait marqué le quart de ses occasions les yeux fermés et cela aurait suffi à susciter le chaos. Avant, le PSG n’avait pas de gardien, non plus : c’est aussi en passant de Trapp à Navas que l’on passe d’un cauchemar absolu à une simple soirée difficile. Cette saison, Navas est un phare dans la tempête.

Duluc « c’est l’addition des deux soirées »

Il est l’heure de lui rendre l’hommage que son impact mérite. Il est l’heure, aussi, de séparer la soirée de l’œuvre, et cette bouillie de la qualification. Car le très mauvais match du PSG, qui interroge sur la profondeur de ses progrès sous Pochettino, est aussi une conséquence de sa grande performance au Camp Nou, qu’il n’annule pas, puisque c’est l’addition des deux soirées, à trois semaines de distance, qui a offert à Paris l’une de ses qualifications les plus prestigieuses. À partir du moment où Navas a sorti le penalty de Messi, hier soir, le PSG a beaucoup plus mal joué qu’il n’a eu peur.”

Navas, joueur du Real Madrid de 2017 à 2019, a été triple vainqueur de la Ligue des Champions en tant que titulaire. Une performance qui reste historique et qui prouve l’importance de son apport au sein d’une équipe. Depuis son arrivée au PSG à l’été 2019, le club de la capitale a atteint la finale de la Ligue des Champions en août dernier et vient d’éliminer le FC Barcelone en 8e de finale de la compétition, ce qui n’était pas arrivé depuis 14 ans.

S’il y a bien un recrutement qui semble prolifique, c’est évidemment celui-là, le gardien costaricien apporte une réelle plus-value à cette équipe, en se montrant décisif et logiquement rassurant dans les moments les plus importants. Cela est forcément une excellente nouvelle au vu des échéances importantes qui arrivent et surtout des objectifs du club parisien. Le PSG compte dans ses rangs l’un des meilleurs gardiens du monde et c’est une chose primordiale afin notamment d’être performant en LDC. Cela apporte aussi une réelle sérénité au sein de l’équipe puisque cette dernière sait qu’elle peut compter sur un rempart solide lors des moments un peu plus compliqué au cours d’un match.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG