Restez connectés avec nous
Duluc «Au PSG, les talents sont là, mais on ignore encore ce qui existe entre eux»

Autour du PSG

Duluc «Au PSG, les talents sont là, mais on ignore encore ce qui existe entre eux»

Ce mercredi à 21h, le Paris Saint-Germain disputera son quart de finale aller de la Ligue des Champions face au Bayern Munich sur la pelouse de l’Alianz Arena. Même si au tour précédent cette équipe parisienne est parvenue à éliminer le FC Barcelone, énormément d’interrogations sont encore présentes autour de ses réelles capacités. Dans son édito pour L’Equipe, le journaliste Vincent Duluc a évoqué le PSG et cette rencontre face au club bavarois. 

Duluc «On sait seulement qu’il a déjà subi huit défaites en Ligue 1»

«Il est bien tard, dans la saison, pour continuer d’avancer ainsi à tâtons,. Il est déjà tard : voici avril, les quarts de finale de la Ligue des champions et le Bayern Munich, et on ne sait toujours pas quelle équipe est le Paris-Saint-Germain. On sait seulement qu’il a déjà subi huit défaites en Ligue 1, et que la thèse de son désintérêt pour une compétition qu’il a régulièrement survolée n’est qu’une explication parcellaire à sa situation. Mais on sait, aussi, que cette équipe-là a étendu le FC Barcelone pour le compte (4-1), un soir de février au Camp Nou, et qu’elle a marché sur Lyon pendant une heure (4-2), un mois plus tard, en Ligue 1.»

Duluc «On ne sait pas, donc, quelle équipe est le PSG»

«Elle a donc été capable, parfois, de montrer de la structure, de la discipline, ainsi que la cruauté offensive des grands. Mais la Ligue des champions peut-elle s’offrir à tant d’inconstance, au prétexte du talent ? C’est une bonne question, à laquelle l’histoire de la C1 répond à sa manière : cela dépend. De l’amplitude des hauts et des bas, de la contagion des joueurs majeurs, notamment, mais cela dépend aussi du nom de l’adversaire. […]On ne sait pas, donc, quelle équipe est le PSG. Une équipe de Coupe, peut-être, comme l’on disait, jadis. […] Au PSG, les talents sont là, mais on ignore encore ce qui existe entre eux, dans l’espace où se nichent le sentiment d’équipe et le jeu collectif.»

Les résultats du PSG, cette saison sont en dents de scie, il n’y a aucune régularité et cette équipe est capable du pire comme du meilleur. Son succès face au FC Barcelone en 8e de finale aller de la Ligue des Champions (1-4), reste sa rencontre la plus aboutie de cette saison. Mais ce match retour, où cette équipe parisienne a miraculeusement obtenu le match nul (1-1), est venu rappeler à quel point cette équipe est imprévisible. Il est très compliqué, à l’heure actuelle d’établir un pronostic sur ce que peut faire cette équipe du PSG face à un Bayern Munich qui lui semble dans une dynamique très positive.

Après sa finale de LDC disputée et perdue face à cette même équipe bavaroise le 23 août dernier, le PSG peut avoir logiquement une envie de revanche. Il y a forcément d’énormes regrets concernant ce match et c’est ce qui peut créer une motivation supplémentaire dans cette compétition. Les têtes sont peut-être pleinement concentrées à la Ligue des Champions, il y a une envie de réitérer cet exploit en concrétisant cette fois-ci tous les efforts fournis. La réponse pourra rapidement être donnée ce mercredi lors de ce quart de finale aller. Cette équipe du PSG peut prouver qu’elle est déterminée à aller chercher cette LDC cette saison et qu’il n’y a pas de doutes à avoir sur ses capacités à réitérer son exploit.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG