Restez connectés avec nous
Edito - Bilan des centraux, Marquinhos, Ramos, Kimpembe et Danilo
©Iconsport

Autour du PSG

Edito – Bilan des centraux, Marquinhos, Ramos, Kimpembe et Danilo

Le Paris Saint-Germain a commencé la saison avec 3 centraux de métier, deux centraux de circonstances et un jeune du centre de formation. El Chadaille Bitshiabu, défenseur de 17 ans, n’a pas joué, Nordi Mukiélé, défenseur de 24 ans a alterné sans avoir assez de temps de jeu, il nous reste donc à voir le bilan de Sergio Ramos, Marquinhos, Presne Kimpembe et donc Danilo Pereira. 

Edito - Bilan des centraux, Marquinhos, Ramos, Kimpembe et Danilo

Sans surprise, c’est Marquinhos qui a le plus joué, mais on constate que Sergio Ramos et Danilo ne sont pas très loin, ce qui n’est pas étonnant en soi au regard du système utilisé par le PSG et Christophe Galtier. Ramos a tenu la forme jusqu’au bout et seul Presnel Kimpembe a eu du mal avec sa blessure qui l’a handicapé plusieurs mois.

Edito - Bilan des centraux, Marquinhos, Ramos, Kimpembe et Danilo

Défensivement, on voit que les quatre apportent un peu la même chose. Au niveau des dégagements, on s’aperçoit que Marquinhos est celui qui en a le plus fait alors que pour les interceptions, c’est plutôt Sergio Ramos. Le système de jeu y est pour beaucoup, notamment avec la défense à 3.

Edito - Bilan des centraux, Marquinhos, Ramos, Kimpembe et Danilo

Les défenseurs se sont pas démarqués sur les buts et les passes décisives. Le bilan reste famélique, mais ce n’est pas leur mission première.

Edito - Bilan des centraux, Marquinhos, Ramos, Kimpembe et Danilo

Au niveau des ballons récupéré, il n’y a là pas beaucoup d’écart entre les 4, Kimpembe ayant joué deux fois moins serait logiquement en deçà de ses compères s’il avait pu enchainer les matchs. Mais globalement, c’est assez équilibré sur ce point.

Edito - Bilan des centraux, Marquinhos, Ramos, Kimpembe et Danilo

C’est là qu’on voit que Ramos est en forme, les ballons passent par lui. Attention, Marquinhos n’est pas loin et ce poste de central dans la défense à 3 ne lui a pas permis de toucher autant de ballons. Mais quoiqu’il arrive, Ramos a touché beaucoup de ballons durant ce premier 1/4 de saison. Il apporte avec Marquinhos une plus-value dans le jeu à ce niveau-là.

Edito - Bilan des centraux, Marquinhos, Ramos, Kimpembe et Danilo

Au niveau des fautes, on retrouve Kimpembe en tête, le plus agressif, mais cela se traduit par de nombreuses fautes. Du côté de Marquinhos, c’est seulement 7 fautes en 22 matchs joués pas le PSG, 21 pour lui et Danilo est assez propre lui aussi. Sergio Ramos a tendance à aussi faire des fautes, mais le bilan reste intéressant malgré tout.

Ramos est celui qui provoque le plus de fautes aussi, à l’expérience, tout en étant celui qui prend le plus de cartons jaunes. Attention, si on rapporte les chiffres au temps de jeu, Kimpembe prend encore plus de jaunes que l’Espagnol. Ramos est le seul à avoir pris un carton rouge.

Edito - Bilan des centraux, Marquinhos, Ramos, Kimpembe et Danilo

Au niveau des tirs, c’est toujours Marquinhos qui s’y essaye le plus, que ce soit sur corner ou autre. Mais il y a tout de même peu de tirs cadrés des défenseurs. Encore une fois ce n’est pas leur rôle, mais parfois le dépassement de fonction est important.

 

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG