Restez connectés avec nous
Edito – Brest/PSG : retour sur la victoire avec chiffres, résumé, focus et points clefs
©IconSport

Autour du PSG

Edito – Brest/PSG : retour sur la victoire avec chiffres, résumé, focus et points clefs

Le Paris Saint-Germain s’est imposé contre Brest ce Vendredi lors de la troisième journée de Ligue 1 (voir le résumé). 3 matchs, 3 victoires et 9 points dans l’escarcelle. À défaut d’être un grand PSG, nous avons eu un club besogneux, plus régulier et cette victoire va faire du bien dans les têtes et les jambes. Le PSG a su marquer, mais a tout de même encaissé 2 buts que Keylor Navas (gardien de 34 ans) aurait pu sauver dans un meilleur soir. On notera tout de même que le PSG n’est pas passé loin de la correctionnelle. Le PSG malgré un jeu parfois compliqué, s’impose et préserve sa tête au classement de Ligue 1.

Composition PSG –

 

Edito – Brest/PSG : retour sur la victoire avec chiffres, résumé, focus et points clefs

Si lors du match contre Strasbourg les attaquants avaient brillé, les milieux se sont régalés contre Brest. Deux frappes de loin, de Gueye et Herrera ont fait le bonheur du PSG qui commence à montrer de belles qualités dans l’exercice. A noter que Kylian Mbappé a mis un but de la tête, ce qui n’arrive jamais (plus depuis 2017) et Angel Di Maria a fêté son retour en mettant un joli lob au-dessus du gardien, sa spéciale. Au niveau des changements, c’est le plus haut total depuis le début de la saison. Les deux attaquants sont sortis assez tard, et Di Maria en a profité. Verratti est sorti à la 72e, il n’avait pas le coffre pour faire plus, c’est un choix judicieux même si sur ses 72 minutes sur le terrain, il a montré de quoi il était capable. Bon retour.

Statistiques principales.

Edito – Brest/PSG : retour sur la victoire avec chiffres, résumé, focus et points clefs

 

Le PSG a dominé ce match, la possession atteste d’une bonne maîtrise et les 4 buts montrent que le club a été efficace même s’il aurait encore pu faire mieux. 92% de passes réussies, le taux augmente de match en match ce qui est bon pour la suite quand on connaît la capacité de cette équipe à confisquer le ballon. C’est un match où il y a eu peu de fautes mais l’engagement a été présent. A noter les 9 corners parisiens (3 pour Brest) et les 819 passes qui soulignent la montée en puissance du PSG, qui n’affichait pas des chiffres aussi hauts ces derniers temps.

Côté points négatifs, le PSG a tout de même eu des phases délicates, concédant 3 tirs cadrés (2 buts de Brest), cela devient une mauvaise habitude. Sur les deux derniers matchs, Paris a concédé 5 frappes cadrées pour 4 buts encaissés. A noter que ce vendredi, Keylor Navas semblait pouvoir faire mieux sur les buts.

Le film du match –

Edito – Brest/PSG : retour sur la victoire avec chiffres, résumé, focus et points clefs

1ère Mi-temps (75.6% de possession pour le PSG).

Le PSG a dominé cette première mi-temps. Avec une grosse possession et du jeu vers l’avant, ils ont étouffé ces Brestois pourtant intéressants sur les phases de contre. 429 passes à 132, 14 dribbles à 9 tentés, et surtout 10 (7 cadrés) tirs à 3 (2 cadrés), les Parisiens ont fait le job. Le résultat aurait pu être plus sévère, mais les Brestois ont eu une réussite intéressante juste avant la mi-temps. On a vu des Parisiens de plus en plus en jambe offensivement avec un pressing plus homogène.

On peut être déçu de voir Brest marqué sur si peu d’occasions, mais cela montre aussi que le jeu offensif du PSG a des failles, même s’ils finissent la mi-temps avec l’avantage au score. Un jour avec moins de réussite et cela peut être un scénario compliqué. Heureusement, comme contre Strasbourg, le PSG a fait ce qu’il fallait.

2ème Mi-temps (72.3% de possession pour le PSG).

Le score de cette deuxième mi-temps est le même que celui de la première, 1-2 pour Paris au nombre de buts, mais le scénario est un peu différent. Déjà, les Brestois ont plus tiré que le PSG 8 tirs à 6, ce qui montre qu’au niveau de l’intensité les choses ont un peu bougé pour les Bretons qui ont mis plus d’allants offensivement. Pour le reste, on a vu le PSG plus en difficulté, comme souvent lors des deuxièmes mi-temps depuis quelque temps. Mais cela n’empêche pas de tirer un bilan plutôt positif, car si Brest a su rester dans le match, le PSG n’a rien lâché et les buts de Gueye (exceptionnel de plus de 35 m) et d’Angel Di Maria (lob astucieux) montrent aussi que le club parisien sait souffrir, mais sait aussi enfoncer le clou, avec le même scénario que contre Strasbourg la semaine dernière.

Notons tout de même que le trou d’air parisien a été plus réduit ce vendredi que lors de la dernière journée de Ligue 1, la montée en puissance est là. Mais attention de ne pas faire constamment ce genre de deuxième période. Si un jour le PSG n’est pas sauvé par ses jolis buts, la sentence pourra être terrible pour eux. On attend plus de marge et dans cette deuxième mi-temps, l’écart s’est réduit dans quasiment tous les domaines, de la possession, aux tirs tentés, mais aussi au nombre de ballons joués. Bien sûr le PSG est toujours en rodage et repart avec les 3 points, C‘est bien là l’essentiel dans un match largement à la portée des Rouge et Bleu.

Positions moyennes des joueurs du PSG –

Edito – Brest/PSG : retour sur la victoire avec chiffres, résumé, focus et points clefs

On retrouve parfaitement le losange, mais quelques déséquilibres qui ont aussi impacté le jeu parisien. Icardi et Mbappé sont trop proches et l’Argentin n’a pas su trouver des espaces. Wijnaldum a joué peut-être un peu bas, mais la densité au milieu explique aussi la nette domination. Mais cela a créé des espaces derrière les latéraux, même si HerrerraVerratti et Gueye ont compensé comme ils ont pu. Dans la position moyenne, on retrouve Hakimi très haut (presque sur la même ligne que les attaquants) mais aussi très excentré du reste de l’équipe.

 Il y avait de quoi faire mieux offensivement et défensivement le trou laissé derrière par Hakimi a été largement compensé par la menace qu’il représente offensivement. Diallo a joué plus bas ce qui l’a emmené à moins participer au jeu offensivement. Mais en même temps, le PSG ne peut pas jouer avec deux latéraux, aussi haut que Hakimi. Le bloc a été très homogène, même si l’on aurait aimé un positionnement plus excentré pour Mbappé notamment. Le rond central a été bien gardé.

Focus – Les « retours » marquants

Idrissa Gana Gueye (Note ParisFans : 7)

Edito – Brest/PSG : retour sur la victoire avec chiffres, résumé, focus et points clefs

Marco Verratti (Note ParisFans : 6.5)

Edito – Brest/PSG : retour sur la victoire avec chiffres, résumé, focus et points clefs

 

Homme du Match –

Kylian Mbappé (7.5) – Il est le danger de cette équipe du PSG. Il va vite et percute, il combine aussi tout en proposant derrière, il s’amuse sur le terrain et s’est vu récompensé par un but de la tête. Etonnant, mais il a le mérite d’être un joueur toujours prêt à marquer. Il a encore été un des meilleurs parisiens dans ce match, il sort à la 81e minute, remplacé par Angel Di Maria.

Quelques statistiques.

Mbappé a tiré 5 fois, pour deux tirs ratés et 2 contrés. On est loin de l’efficacité redoutable, mais il se crée des situations. Mbappé a touché 84 ballons pour 9 pertes de balles. Cela peut s’expliquer par de nombreuses tentatives de dribble (7) pour deux réussites seulement. Mbappé a mis un but de la tête, cela ne lui était pas arrivé depuis 2017, on a pu voir la joie sur son visage. Il a été mobile sur le front de l’attaque et sort encore un match à double tranchant. 

Il est vif et parfois efficace, mais surtout, a démultiplié les percussions. Il se perd un peu dans son idée de marquer et parfois joue un peu trop arrêter, ne faisant pas assez d’appels de balle dans la profondeur. S’il a eu du déchet dans les dribbles, il a toutefois assuré ses passes (88 % de réussite). Il ne lui reste plus qu’à varier un peu son jeu pour redevenir irrésistible. Mais globalement, il a réussi son match.

Les points clef du match –

  • Le PSG a dominé le match.
  • Trop de buts encaissés par Paris avec peu de frappes cadrés concédées.
  • Jeu un peu trop porté sur la gauche.
  • Hakimi a été impressionnant offensivement.
  • 3 buts en dehors de la surface de réparation.
  • Di Maria marque d’un lob (Classique).
  • Gueye marque de plus de 35m.
  • Mbappé marque de la tête (Rare).
  • Diallo a touché moins de ballons dans le 442 losange du soir que contre Strasbourg (en 433).
  • Navas n’a pas fait les arrêts qu’il fallait.
  • Kimpembe inquiétant ?.
  • Les retours de Verratti et Di Maria ont fait du bien.
  • Icardi n’a pas rayonné.

Classement Ligue 1 –

Classement Ligue 1 2021/2022

1. PSG 9 Point

        2. Angers 6 Points

              3. Clermont  6 Points

Le résumé en vidéo –

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG