Restez connectés avec nous
Edito - Nuno Mendes VS les meilleurs latéraux (gauche)
@Iconsport

Autour du PSG

Edito – Nuno Mendes VS les meilleurs latéraux (gauche)

Dans les 5 grands championnats, on retrouve des joueurs de très haut niveau. Nuno Mendes, latéral de 19 ans, a réalisé sa première saison pleine dans un club de l’envergure du Paris Saint-Germain. Il n’a pas démérité et a globalement réussi sa première saison. Mais où se situe-t-il par rapports aux tops joueurs à son poste ? On fera aussi un petit point à la fin en le comparant aux autres joueurs de son poste sur les 365 derniers jours.

Les statistiques de base

  1. João Cancelo – 4649 mins jouées
  2. Andrew Robertson – 3998 mins jouées
  3. Ferland Mendy – 2811 mins jouées
  4. Nuno Mendes – 2520 mins jouées
  5. Alphonso Davies – 2359 mins jouées

Premier point, en Angleterre, il y a bien plus de match que dans les autres championnats (avec 2 coupes assez longues), c’est pour cette raison que les deux joueurs de Premier League se détachent largement. Nuno Mendes est en dessous avec plus de 2000 minutes jouées de moins que Cancelo. Lequel a été aussi un indéboulonnable dans son équipe. C’est comme si le joueur de City avec fait une double saison par rapport aux autres. Notons que Robertson avec Liverpool, n’est pas loin, il suit la cadence.

  1. João Cancelo – 3 buts
  2. Andrew Robertson – 3
  3. Ferland Mendy – 2
  4. Nuno Mendes – 0
  5. Alphonso Davies – 0

On n’est pas en présence de buteurs, ce sont des latéraux. Mais à l’heure ou les joueurs de côtés sont de plus en plus offensifs, c’est une surprise de voir si peu de buts de leur part.

  1. Andrew Robertson – 14 passes décisives
  2. João Cancelo – 10
  3. Alphonso Davies – 5
  4. Ferland Mendy – 4
  5. Nuno Mendes – 2

Au niveau des passes décisives, les deux joueurs de Premier League caracolent en tête, largement. Ils ont fait plus de matchs et le championnat d’Angleterre permet aussi de jouer plus libéré sur le plan offensif avec des équipes qui ne ferment pas le jeu. Du côté de Mendes, le bilan est assez faible. Il n’a pas été assez décisif, cela fait partie de ses pôles de progression (avec un jeu parisien qui doit aussi le mettre dans de meilleures conditions)

Le secteur défensif

Les fautes – Ratio faute/ minute jouée

  1. Nuno Mendes – 32 – 1 faute toutes les 78 minutes
  2. João Cancelo – 56 fautes – 1 faute toute les 83 minutes
  3. Alphonso Davies – 23 – 1 faute toutes les 102 minutes
  4. Andrew Robertson – 30 – 1 faute toute les 133 minutes
  5. Ferland Mendy – 21 – 1 faute toute les 134 minutes

Nuno Mendes a commis pas mal de fautes pour alors qu’il a moins joué que les autres. Il a parfois eu du mal dans le repli et n’a pas toujours été parfait dans ses gestes défensifs. Son ratio de faute par minute est le plus élevé.

Les cartons jaunes

  1. Alphonso Davies – 3 cartons jaunes
  2. Nuno Mendes – 5
  3. Andrew Robertson – 7
  4. Ferland Mendy – 7
  5. João Cancelo – 10

Les cartons rouges

Seul Andrew Robertson a écopé d’un carton rouge cette saison.

On le voit, Nuno Mendes n’a pas pris trop de cartons cette saison. Il a fait pas mal de « petites » fautes, mais ne s’est pas illustré par une agressivité démesurée.

Pourcentage de pressings réussis (réussis/tentés)

  1. Ferland Mendy – 37.4 % (83/222)
  2. Alphonso Davies – 36.4 % (141/387)
  3. Nuno Mendes – 34.7 % (122/352)
  4. João Cancelo – 34.1 % (148/434)
  5. Andrew Robertson – 33 % (125/379)

Il n’est pas facile d’étudier cette statistique. Nuno Mendes est là, ni trop haut, ni trop bas. Pour un joueur du PSG c’est même plutôt bon quand on connait le jeu un peu amorphe de Paris cette saison. Il est dans le mouvement des autres latéraux gauches et cela s’est vu sur le terrain.

Gestes défensifs totaux (balles contrées, tacles + interceptions et dégagements)

  1. João Cancelo – 324 (57 + 195 + 72)
  2. Andrew Robertson – 240 (58 + 109 +73)
  3. Nuno Mendes – 212 (67 + 114 + 31)
  4. Alphonso Davies – 190 (58 + 110 + 22)
  5. Ferland Mendy – 167 (47 + 83 + 37)

Gestes défensifs par minutes jouées

  1. Nuno Mendes – 1 geste défensif toute les 11.8 minutes
  2. Alphonso Davies – 1 geste défensif toute les 12.4 minutes
  3. Ferland Mendy – 1 geste défensif toute les 14 minutes
  4. João Cancelo – 1 geste défensif toutes les 14 minutes
  5. Andrew Robertson – 1 geste défensif toutes les 17 minutes

Nuno Mendes a donc été celui qui a fait le plus de gestes défensifs. Il a aussi joué dans l’une des équipes qui a le plus subi de la saison (si l’on compare aux 4 autres équipes citées dans cet article). Mais il est là, il n’a pas été qu’un joueur provocant offensivement, il sait se faire mal et faire des jolis retours défensifs.

Duels aériens gagnés en pourcentage

  1. Andrew Robertson – 65.7 % (44/67)
  2. João Cancelo – 52.9 % (63/119)
  3. Alphonso Davies – 51.4 % (19/37)
  4. Nuno Mendes – 48 % (12/25)
  5. Ferland Mendy – 35 % (14/40)

Ce n’est pas le domaine de prédilection de Nuno Mendes. Mais au regard des chiffres, il est dans une forme de moyenne. Il a aussi très peu souvent été au duel dans les airs, seulement 25 fois, mais il possède un ratio honnête sans être extraordinaire.

Duels face à des dribbleurs (nombre de fois où le joueur s’est fait passer par un dribble)

  1. Ferland Mendy – 13
  2. Alphonso Davies – 29
  3. Andrew Robertson – 30
  4. Nuno Mendes – 32
  5. João Cancelo – 59

Nuno Mendes n’est pas le meilleur défenseur en 1 contre 1, on le savait et ces chiffres montrent qu’il peut largement progresser, à l’image d’un Ferland Mendy assez solide dans le domaine.

Le secteur offensif

% de tirs cadrés (tirs cadrés/tirs)

  1. Ferland Mendy – 42.9 % (6/14)
  2. Andrew Robertson – 40 % (12/30)
  3. Alphonso Davies – 33.3 % (8/24)
  4. João Cancelo – 27.6 % (27/98)
  5. Nuno Mendes – 27.3 % (3/11)

En plus de peu tenter, Nuno Mendes n’a pas un très bon ratio. C’est une arme qu’il doit développer pour être l’un des meilleurs à son poste.

Distance moyenne des tirs tentés

  1. Andrew Robertson -15.5 m
  2. Alphonso Davies – 15.5 m
  3. Ferland Mendy – 18.2 m
  4. João Cancelo – 19.2 m
  5. Nuno Mendes – 20.1 m

Ballons touchés en zone offensive

  1. João Cancelo – 1658
  2. Andrew Robertson – 1181
  3. Alphonso Davies – 793
  4. Ferland Mendy – 699
  5. Nuno Mendes – 524

Ballons touchés dans la surface adverse

  1. João Cancelo – 137
  2. Alphonso Davies – 117
  3. Andrew Robertson – 113
  4. Ferland Mendy – 53
  5. Nuno Mendes – 34

Chevauchées qui permettent de rentrer dans le dernier tiers du terrain adverse

  1. João Cancelo – 163
  2. Alphonso Davies – 98
  3. Andrew Robertson – 89
  4. Ferland Mendy – 68
  5. Nuno Mendes – 29

Chevauchées qui permettent de rentrer dans la surface de réparation adverse

  1. Alphonso Davies – 44
  2. João Cancelo – 39
  3. Ferland Mendy – 19
  4. Andrew Robertson – 16
  5. Nuno Mendes – 11

Dans le jeu offensif, Nuno Mendes a payé le fait que le PSG a eu le plus grand mal à mettre des idées de jeu offensives en application sur le terrain. Mais on voit aussi que par rapport à la concurrence, il est nettement en dessous. Il doit progresser, il a les capacités.

Construction du jeu

Passes réussies

  1. Ferland Mendy – 91.3 % (1676/1836)
  2. Nuno Mendes – 86.5 (1253/1449)
  3. João Cancelo – 84.2 % (3407/4047)
  4. Alphonso Davies – 84.1 % (1391/1654)
  5. Andrew Robertson – 80.9 % (2444/3022)

Centres

  1. Andrew Robertson – 169
  2. João Cancelo – 141
  3. Alphonso Davies – 84
  4. Nuno Mendes – 53
  5. Ferland Mendy – 42

Passes qui parcourent plus de 40 m dans la largeur du terrain

  1. João Cancelo – 124
  2. Andrew Robertson – 95
  3. Alphonso Davies – 38
  4. Ferland Mendy – 25
  5. Nuno Mendes – 18

Passes réussies sous pressing adverse

  1. João Cancelo – 374
  2. Ferland Mendy – 236
  3. Andrew Robertson – 209
  4. Alphonso Davies – 165
  5. Nuno Mendes – 164

Actions menant à un tir

  1. João Cancelo – 131
  2. Andrew Robertson – 131
  3. Alphonso Davies – 75
  4. Ferland Mendy – 62
  5. Nuno Mendes – 49

Actions menant à un but

  1. João Cancelo – 20
  2. Andrew Robertson – 19
  3. Alphonso Davies – 7
  4. Ferland Mendy – 6
  5. Nuno Mendes – 6

D’autres données (basées sur tous les autres joueurs jouant à son poste sur les 365 derniers jours (minimun de 2338 minutes jouées)

  • 80% des autres latéraux mettent plus de but que lui (sans penaltys)
  • 70 % des autres latéraux font plus de passes décisives
  • 80 % des autres latéraux tirent plus au but
  • 35% des autres latéraux ont un meilleur total d’action menant à un tir
  • 29 % tentent plus de passes que lui
  • Il réussit plus de passes que 93 % des autres latéraux
  • 89 % font plus de passes vers l’avant que lui
  • Il réussit plus de dribbles que 85 % des autres latéraux
  • Seuls 34 % font plus de pressing que lui
  • 29 % des joueurs comparés font plus de tacles que lui
  • Il intercepte plus que 96 % des autres joueurs comparés
  • 93 % des latéraux ont plus gagné de duels aériens que lui

 

 

 

 

 

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG