Restez connectés avec nous
Emery réagit au mensonge de Tony Chapron à propos de la remontada
©Iconsport

Autour du PSG

Emery réagit au mensonge de Tony Chapron à propos de la remontada

La remontada subie par le Paris Saint-Germain en 8e de finale retour de Ligue des Champions face au FC Barcelone (6-1), restera dans la mémoire de tous les supporters parisiens. Les nombreuses erreurs d’arbitrage qui ont entaché cette rencontre et emmené à l’élimination du PSG restent elles aussi difficile à digérer. Tony Chapron ancien arbitre qui officiait en Ligue 1 en 2017, a confié auprès de Canal+ avoir menti à Unai Emery, coach du PSG (2016-2018) à cette époque, lorsqu’il lui a demandé son avis sur l’arbitrage de cette rencontre.

Chapron «J’ai menti à Emery et je lui ai répondu, non, je n’ai pas vu le match »

« À la fin du match, Unai Emery frappe à la porte de mon vestiaire. Je pensais qu’il était venu contester une décision que j’avais prise qui n’était pas très judicieuse. Lui, il rentre et ne me parle pas du tout du match contre Lorient. Il me dit, monsieur Chapron, j’ai une question à vous poser sur le match à Barcelone. Est-ce que vous l’avez vu, est-ce que vous comprenez les décisions de l’arbitre ? Quand on est arbitre, on est un peu solidaire. En tout cas, on fait corps. J’ai menti à Emery et je lui ai répondu, non, je n’ai pas vu le match »

Unai Emery, désormais entraîneur de Villareal, est revenu à son tour sur cette déclaration et ce moment où les deux hommes ont évoqué cette rencontre.

Emery «Il est évident qu’à cette époque, il n’y avait pas de VAR et cela nous a été très préjudiciable.»

«Ce que dit Chapron est absolument vrai. Après le match du Camp Nou où il y a eu des décisions arbitrales très injustes à notre encontre, je suis descendu lui parler et nous avons passé un long moment à parler de ce qui s’était passé. Il a justifié l’arbitrage, mais il a hoché la tête pour montrer que le travail des arbitres n’avait pas été correct. Il est évident qu’à cette époque, il n’y avait pas de VAR et cela nous a été très préjudiciable.»

Ce match restera dans les mémoires que ce soit du côté du FC Barcelone comme celui du PSG. Mais si à l’époque les arbitres français, au lieu de se montrer solidaire envers leur collègue, s’étaient montrés un peu plus patriotes, peut-être que cela aurait permis au club parisien de mieux digérer ce vol. Malheureusement on ne peut pas refaire l’histoire et ce qu’il faut surtout retenir ce sont les performances catastrophiques que connaît le club Catalan depuis cette qualification.

De son côté le PSG a su se reconstruire et même passer un cap puisque cette élimination a emmené l’été suivant le recrutement de Neymar ainsi que Kylian Mbappé, les deux attaquants de 30 et 23 ans. Même s’il est encore difficile à évoquer pour nombreux joueurs et supporters, ce match aura au moins appris beaucoup à cette équipe parisienne qui n’était encore qu’au début de son projet à cette époque.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG