Restez connectés avec nous
Fabre évoque les 3 points clefs du retour en forme de Bernat
©Iconsport

Autour du PSG

Fabre évoque les 3 points clefs du retour en forme de Bernat

Juan Bernat, arrière gauche de 28 ans du Paris Saint-Germain blessé au genou en septembre 2020 et victime de complications ensuite (dont une infection après son opération), devrait revenir très prochainement dans le groupe pour un match. Du moins, il participe depuis quelques semaines aux entraînements collectifs. Mais il se pose encore la question de la date précise et du temps qu’il faudra pour qu’il soit à 100%. Jean-Bernard Fabre, docteur en physiologie, a été interrogé à ce sujet par Le Parisien.

« Un an d’absence, ce n’est pas anodin. Cela va lui demander beaucoup d’énergie et d’engagement mental, explique Jean-Bernard Fabre, docteur en physiologie. Ce garçon, s’il arrive à revenir avec un niveau proche de celui qu’il avait avant, ce sera fabuleux et ça prouvera une énorme force de caractère.

Fabre « C’est bien, et c’est sain que le staff prenne le temps. »

La première chose qu’on oublie beaucoup, c’est l’aspect mental. Est-ce qu’il n’y a pas une décorrélation entre ce qu’il est capable de faire pour revenir dans le groupe et l’appréhension ou la peur de rejouer qui pourraient biaiser son comportement et ses mouvements ? C’est un point clé en matière de risque de récidive. Ensuite, c’est le manque de rythme. Il va peut-être revenir plus fort physiquement parce qu’il aura pu travailler même sur des choses qui lui manquaient. Mais, malgré tout, le football n’est pas qu’un sport physique. Enfin, il lui faudra retrouver la confiance. C’est bien, et c’est sain que le staff prenne le temps parce que le pire des trucs, c’est le mec qui se blesse pour son retour. »

Même s’il est un grand professionnel, Bernat ne peut pas être tout de suite à son meilleur niveau sur 90 minutes. Peu importe l’intensité mise à l’entraînement, ce n’est jamais tout à fait comme un match au niveau du rythme, de la pression et des réflexes à avoir. Cependant, avec son talent et un grand travail de préparation, on peut espérer que le latéral espagnol sera rapidement à l’aise sur le terrain. Tout n’a pas été oublié, il s’agit de monter en puissance. Ce sera sans doute avec des entrées en jeu de plus en plus longues.

Reste à voir quand cela pourra commencer. Peut-être ce dimanche à Rennes (9e journée de Ligue 1), ou après la trêve internationale qui démarre ce lundi afin de peaufiner encore la préparation. C’est au staff de juger ce qu’il y a de mieux. Au moins, Alexandre Marles, ancien directeur de la performance du PSG (2013-2014), a affiché une certaine confiance dans le journal francilien.

« À 28 ans, tu n’es pas cuit. En plus, il a la culture du travail et une bonne hygiène de vie. Il est tout à fait capable de revenir. »

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG