Restez connectés avec nous
Galtier dithyrambique sur Tuchel et son PSG "Chapeau bas à Paris, à son entraineur et à ses joueurs"

Autour du PSG

Galtier dithyrambique sur Tuchel et son PSG « Chapeau bas à Paris, à son entraineur et à ses joueurs »

Ce samedi, le LOSC de Christophe Galtier reçoit l’Olympique Lyonnais dans un choc comptant pour la 15e journée de Ligue 1. Et l’entraineur des Dogues a été invité, lors de sa conférence d’avant-match, à donner son ressenti sur la grosse performance du Paris Saint-Germain face à Liverpool ce mardi. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ancien coach stéphanois n’a pas tari d’éloges sur le club de la capitale et son technicien, Thomas Tuchel. 

Le Paris Saint-Germain a donc fait un grand pas vers la qualification pour les 8e de finale de Ligue des Champions grâce à son succès face aux Rreds de Jürgen Klopp (2-1). Ce qui a surtout marqué durant cette rencontre, c’est l’attitude des Parisiens qui se sont vraiment comportés comme une équipe soudée. C’est sur ce point là qu’insiste Galtier : il félicite ainsi Tuchel pour son système particulièrement osé et la rigueur des joueurs offensifs tout au long de la partie.

« Si il y a une leçon à retenir, pour nous entraîneur mais aussi pour les joueurs, c’est que c’est vachement culotté et vachement osé de penser qu’avec Di Maria et Neymar sur les côtés on allait bien défendre. Avec quatre joueurs à vocation offensive de niveau incroyable. C’est difficile de les associer ces derniers temps, ce n’est pas ce que faisait l’entraîneur parisien. Il l’a fait dans un match où personne s’y attendait. Il a associé quatre talents : Neymar, Cavani, Mbappé et Di María. Si il y a une leçon à retenir, c’est l’abnégation qu’ont pu avoir notamment les joueurs offensifs. »

« C’est un exemple à suivre. »

« Donc Cavani on le sait, mais avoir Neymar sur le côté pour défendre, Di María, qui a même couté un pénalty malheureusement, et Mbappé, quand Neymar ne pouvait plus défendre. La leçon qu’il faut retenir c’est que, évidemment plus il y a de talent sur le terrain, plus on a de chance de gagner. Et que le spectacle est aussi agréable. Mais ce talent là quand il est au service du collectif, ça rend une équipe très forte. Chapeau bas à Paris, à son entraîneur et à ses joueurs. On a vu une équipe d’un niveau incroyable. C’est un exemple à suivre », a expliqué Galtier devant la presse.

Un PSG solidaire.

Si on a pu voir divers commentaires assez désobligeants sur l’attitude parisienne, surtout au moment de fêter la victoire, les propos de Christophe Galtier sont extrêmement bien venus ! Il souligne parfaitement ce qui a fait la grosse réussite de Thomas Tuchel durant ce match : son coup tactique. Déjà, il a encore eu le courage de laisser Adrien Rabiot sur le banc, alors même qu’il manque de monde dans ce secteur. Cela prouve qu’il a des principes et qu’il n’y déroge pas, une vraie poigne de fer. Ensuite, et surtout, en sortant un schéma inattendu, il a pu surprendre son adversaire et rester imprévisible.

4-4-2 en phase défensive, puis 3-5-2 quand Paris attaquait, on a pu observer toute la palette tactique de Tuchel et sa capacité à faire adhérer ses éléments à son projet. Mentalité exemplaire, en attestent les efforts de repli de Neymar ou Di Maria, le Paris Saint-Germain a su sortir un match de guerrier au meilleur moment possible. Il se pourrait qu’on est assisté mardi à un vrai tournant au sein de la saison des rouges et bleus. Une bonne impression qui est désormais à confirmer dans moins de deux semaines lors du déplacement en Serbie pour y arracher la qualification contre l’Etoile Rouge de Belgrade.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG