Restez connectés avec nous
Hamraoui a évoqué des menaces de la part de Diallo
©Iconsport

Autour du PSG

Hamraoui a évoqué des menaces de la part de Diallo

Depuis quelques semaines, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain est secouée par agression subie par sa coéquipière Kheira Hamraoui (milieu de 31 ans) le jeudi 4 novembre. Un événement d’autant plus perturbant qu’Aminata Diallo, milieu de 26 ans, a été placée en garde à vue, sans qu’il y ait une indication précise d’une implication de la joueuse un temps soupçonnée. Il y a eu ensuite l’évolution d’une possible implication de la femme d’Eric Abidal, ancien arrière gauche de l’Olympique Lyonnais, du FC Barcelone (dont il a aussi été le directeur sportif récemment) et de l’Equipe de France notamment, qui a été appelé par la justice pour être entendu comme témoin alors qu’il a connu la joueuse quand il était dirigeant du Barça puisqu’elle y était sous contrat sur la même période (2018-2020). Ce vendredi, M6 et Le Parisien indiquent que Hamraoui a fait part lors de sa dernière audition de menaces de la part de sa coéquipière, ce qui a été démenti par l’avocat de cette dernière.

Selon des informations de M 6, que nous sommes en mesure de confirmer, Hamraoui a en effet expliqué que Diallo aurait proféré des menaces à son garde du corps, la visant elle directement. Hamraoui a aussi évoqué ces menaces dans une lettre qu’elle a envoyée à la juge d’instruction.

Dans un communiqué, l’avocat d’Aminata Diallo nie ces menaces, évoquant de ‘nouvelles allégations mensongères et infamantes’. ‘Aminata Diallo est, à ce jour, totalement mise hors de cause dans ce dossier, poursuit Mourad Battikh. La piste farfelue d’une rivalité sportive a été écartée par les policiers de la police judiciaire à la suite d’une garde à vue infondée’. »

Comme il y a une confirmation de l’avocat de Hamraoui auprès de M6, on peut penser que la joueuse a en effet évoqué des menaces. Et on voit croire en son honnêteté, mais cela ne veut pas dire qu’elle a raison pour autant et il peut y avoir une erreur. On reste forcément prudent en étant en dehors des discussions et sans connaître tous les faits. Surtout que l’avocat de Diallo a lui démenti cette accusation auprès du Parisien. 

Il faut surtout continuer d’attendre le dénouement de cette affaire avec la plus grande plus prudence. Tout n’est pas encore clair, il faut laisser la justice faire son travail sans se précipiter dans les jugements.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG