Restez connectés avec nous
La performance de Neymar face à l'OM «confirme son mal-être», selon Roustan
©Iconsport

Autour du PSG

La performance de Neymar face à l’OM «confirme son mal-être», selon Roustan

Face à l’Olympique de Marseille (0-0), ce dimanche en clôture de la 11e journée de Ligue 1 2021-2022, le Paris Saint-Germain a réalisé une prestation en-dessous des attentes. Si certains joueurs ont su répondre présent, ce n’est pas vraiment le cas de Neymar, attaquant parisien âgé de 29 ans. Le Brésilien, nouvelle fois au cœur des débats, a confirmé son mal-être, d’après le journaliste Didier Roustan, comme il l’a affirmé sur le plateau de L’Equipe du Soir.

Roustan «Tu pouvais supposer que dans l’ambiance du Vélodrome, c’était l’occasion ou jamais.»

« Un match qui confirme le déclin de Neymar ? Non, je ne pense pas parce qu’il est encore jeune et quand tu vois son match face à l’Uruguay, il fait des choses extraordinaires et c’est un avion à réaction. Mais ça confirme son mal-être. Depuis qu’il est au PSG, Neymar a toujours cette inconstance. Tu pouvais supposer que dans l’ambiance du Vélodrome, c’était l’occasion ou jamais. Manifestement, on l’a mis à un poste pour qu’il puisse plus s’éclater.

Roustan «Qu’on retrouve un bon Neymar, je me dis que c’est possible car je pense que c’est mental. »

Il n’est pas concerné, ça devient un joueur lambda. Comme il n’a pas quinze kilos de trop même si je trouve qu’il a un peu changé physiquement, je pense qu’il peut repartir s’il tombe amoureux ou si un autre truc se passe. Moi, je l’ai vu à la Copa America et il était infatigable, avec des terrains en bois en plus. Il portait le ballon et était déterminant. Qu’on retrouve un bon Neymar, je me dis que c’est possible car je pense que c’est mental. »

Neymar semble être dans une période difficile, il ne parvient pas à briller, trouver les solutions et est donc en manque de confiance. Se montrer décisif sur un match lui permettrait certainement de trouver un nouveau souffle. Pour un attaquant, il est très important de marquer et délivrer des passes décisives, d’autant plus lorsque votre statut vous emmène des critiques quand vous n’y parvenez pas. Ses récentes performances avec sa sélection ont prouvé que physiquement le joueur était en forme, contrairement à ce qui a pu être dit en France.

Il s’agit clairement d’un problème psychologique pour le Brésilien, qui a manqué un peu de précision sur certaines occasions contre l’OM ou n’a pas été aidé par ses coéquipiers (retrouvez notre analyse ici). Il faut aussi retrouver des marques. Avec l’arrivée de Lionel Messi, attaquant de 34 ans, le rôle du brésilien a logiquement changé. En sélection, il s’agit du patron de l’attaque, ce qu’il n’est plus le cas au PSG. Lorsque les trois attaquants auront trouvé leur marque et que les automatismes se seront créés, nul doute que Neymar sera beaucoup plus décisif.

Il faut aussi un retour de la confiance, ce qui passe par un geste décisif. C’est le fameux déclic qui manque, comme on le voit dans des tirs moins précis. Mais Neymar est loin d’être fini et il est injuste de dire qu’il « n’est pas concerné ». Il fait des efforts, mais qui sont encore mis de côté car il manque de la réussite.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG