Restez connectés avec nous
La question de la semaine : Simons et Michut devaient-ils démarrer contre Lyon ?
©Iconsport

Autour du PSG

La question de la semaine : Simons et Michut devaient-ils démarrer contre Lyon ?

Chaque lundi, deux rédacteurs répondent à une question liée à l’actualité du Paris Saint-Germain. Le PSG et l’Olympique Lyonnais viennent de faire match nul, 1-1, ce dimanche lors de la 20e journée de Ligue 1 (match à revivre ici). Beaucoup attendaient la titularisation de certains jeunes, dont Xavi Simons ou Edouard Michut (milieux de 18 ans), ce qui n’a pas été décidé Mauricio Pochettino a fait des choix étonnant, plaçant notamment Georginio Wijnaldum, milieu de 31 ans, ailier droit au début du match. Finalement, les titis sont entrés, ils ont fait du bien et soulevé quelques questions pour la suite de la saison.

Michut et Simons devaient-ils être titulaire contre Lyon dimanche soir ?

Arthur : c’est sûr pour Simons, c’était possible pour Michut.

Il faut tout d’abord noter que le PSG s’est déplacé avec de très nombreuses absences dont des titulaires indiscutables. L’effectif amoindri, il était temps de regarder qui était présent et les formes du moment pour ce match, s’il n’est plus spécial, car l’écart entre les deux équipes est trop grand, à au moins le mérite d’être un petit classique de notre chère Ligue 1. Qui dit classique, dit match de gala attendu par les supporters. On attendait de l’envie, du combat, des occasions et un match plaisant entre deux équipes joueuses sur le papier. Il n’en a rien été. 

Quand on voit la composition du PSG au coup d’envoi, les questions pleuvent, pas de jeunes, un schéma en 4-3-3, classique, un milieu de terrain composé de Leandro Paredes, Ander Herrera et Marco Verratti. En attaque, Georginio Wijnaldum est le troisième homme avec Kylian Mbappé et Mauro Icardi. Mauricio Pochettino a choisi ces joueurs et tout le monde n’a pas bien compris où il voulait en venir. En mettant Wijnaldum ailier, il a encore plus creusé le manque de confiance du Néerlandais qui peine déjà à trouver sa place dans un poste qu’il connaît. En titularisant Paredes, il s’est contraint lui-même à mettre Verratti un cran plus haut, faisant fi de ses propres déclarations où il déclarait que « sentinelle » était le meilleur poste de l’Italien. Ander Herrera n’est pas dans une grande forme et quand c’est le cas, il déçoit par son jeu quasi-systématique vers l’arrière. 

Les titulaires ont encore rien apporté.

La question de la semaine : Simons et Michut devaient-ils démarrer contre Lyon ?

21 Ander HERRERA (psg) – 18 Georginio WIJNALDUM (psg) during the Ligue 1 match between Lyon and Paris Saint Germain at Groupama Stadium on January 9, 2022 in Lyon, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) – Photo by Icon sport – Ander HERRERA – Georginio WIJNALDUM – Groupama Stadium – Lyon (France)

Le résultat sur le terrain a été celui que tout le monde imaginait. Paredes joue bas, mais couvre mal les contres Lyonnais, il n’a pas non plus pris beaucoup de risques à la relance, ce qui a rendu les Parisiens prévisibles dans leur plan de jeu. Ander Herrera a joué la grosse majorité de ses ballons vers l’arrière et a passé son temps à s’excuser auprès de ses attaquants pour ne pas les avoir servis par-dessus la défense. Mais tout cela était attendu. 

C’est là que le spectre des jeunes est revenu comme un boulet de canon. Mais pourquoi ne sont-ils pas sur le terrain ? Eux qui ont montré fougue et envie à chaque fois qu’ils ont eu l’occasion de le faire. Mais Pochettino ne l’entend pas de cette oreille. Il faut y aller doucement avec les jeunes, ne pas trop les exposer. Mais au final, il a exposé ses titulaires qui n’ont pas été au niveau. On a vu dès l’entrée de Simons et Michut, un PSG plus haut sur le terrain, on a vu du mouvement, de la technique. Non, les jeunes ne sont pas tétanisés par l’enjeu, au contraire, on les a plutôt vus avec un fort désir de montrer leur valeur. En tout cas, ils ont répondu aux attentes de Pochettino qui demandaient au jeune de montrer leur talent quand ils en auraient l’occasion.

Simons avait mérité de jouer.

Donc oui, à mon sens, ils pouvaient être titulaires. Cela n’aurait surpris personne tant aujourd’hui, ils paraissent au-dessus de pas mal de joueurs de l’effectif. Après, on peut comprendre la non-titularisation de Michut. Il a été moins en vue contre Vannes. Mais pour Simons, c’est assez incompréhensible de ne pas l’avoir vu au début du match quand on sait ce qu’il peut apporter, quand on sait que son association avec Kylian Mbappé est déjà intéressante alors qu’ils ont peu joué ensemble. Les artistes se comprennent. C’est un constat à un instant T, certains joueurs peuvent retrouver leur forme et le retour de nombreux titulaires devrait changer la donne. Mais dans cette équipe décimée, leur titularisation aurait permis de voir que l’entraîneur fait ses choix en fonction de la forme du moment. Mais non, il est resté sur son idée que les jeunes sont moins prêts que d’autres. Mais ce dimanche, personne n’y a cru.

Nicolas : Simons oui, Michut non.

Avec le luxe d’écrire en second, je ferai sans doute un peu plus court puisqu’Arthur a déjà très bien fait le bilan de ce que l’on a vu sur le terrain. Je ne vais pas revenir sur ce point et me concentrer sur ce qui était possible.

Notamment en m’appuyant sur les propos de Pochettino en conférence de presse : Wijnaldum n’a pas été en difficulté à cause de son poste, mais plutôt parce qu’il n’est pas en forme. Un argument qui amène à se demander pourquoi il a démarré la rencontre. Mais c’est en plus pas un cadeau de démarrer en ailier droit, une place qu’il ne connait pas vraiment, pour ensuite jouer relayeur gauche.

Il y avait plusieurs options pour Simons.

Si Pochettino voulait garder son 4-3-3, il pouvait place Simons en ailier droit. Le milieu n’est pas souvent sur le côté, mais il joue attaquant par moments en U19 et  a été en pleine forme dernièrement. Cela aurait été une belle récompense pour lui et une façon de placer Wijnaldum à un poste qu’il connaît mieux, ou en remplaçant. Sinon, il y avait Ismaël Gharbi (17 ans), qui est entré lors des derniers matchs de Coupe de France en apportant une énergie intéressante. Les deux pouvaient d’ailleurs jouer, avec Simons au milieu et Gharbi en attaque.

La question de la semaine : Simons et Michut devaient-ils démarrer contre Lyon ?

34 Xavi SIMONS (psg) – 27 Jerome BOATENG (ol) during the Ligue 1 match between Lyon and Paris Saint Germain at Groupama Stadium on January 9, 2022 in Lyon, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) – Photo by Icon sport – Groupama Stadium – Lyon (France)

Sinon, Pochettino aurait pu changer de système pour mettre ses joueurs dans les meilleures conditions. Avec un 3-5-2, Simons pouvait jouer en numéro 10 derrière les deux attaquants, avec la possibilité de combiner avec Marco Verratti et Kylian Mbappé, avec qui il a déjà affiché une bonne entente. Wijnaldum aussi, sauf qu’il a été en méforme dernièrement et pouvait donc être sur le banc. Ou un cran plus bas, si Pochettino ne voulait pas mettre Paredes. Il y avait aussi le 4-3-1-2, utilisé finalement en seconde période, qui aurait permis d’avoir Simons et Wijnaldum (ou Herrera) dans une position qu’ils connaissent. En tout cas, il y avait des solutions pour aligner Simons, l’un des Parisiens les plus en forme des dernières semaines.

Michut peut-être en difficulté en étant titulaire.

Pour Michut, ma réserve vient de sa difficulté à entrer dans le 16e de finale de Coupe de France contre Vannes, pour ensuite monter en puissance notamment en seconde période. Il a sans doute le talent pour s’imposer au plus haut niveau et son entrée face à Lyon a été intéressante. Mais il manque possiblement encore un peu de force dans les duels et cela aurait pu être difficile de s’adapter face à l’OL, qui a tendance à se sublimer face au PSG avec beaucoup d’agressivité et en démarrant fort. Une entrée en jeu, avec un peu de fatigue en face, était, je pense, plus abordable pour lui.

Quelle est votre réponse à la question ?

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG