Restez connectés avec nous
©Iconsport

Autour du PSG

L’actu de la semaine en 5 questions : Diaby, Stade de France, titre, Mbappé et Galtier

Tous les vendredis, l’équipe de Parisfans répondra de manière courte aux questions liées au quotidien du Paris Saint-Germain. On balaye l’actualité de la semaine, avec des avis de deux rédacteurs. Ici, pas de détails, de courtes réponses franches qui permettront de résumer la semaine écoulée pour le club de la capitale.

  • Diaby évoqué, une bonne piste pour Paris ?

Arthur –

C’est une très belle piste. La seule problématique c’est qu’il était déjà au PSG. Quelle erreur de l’avoir fait partir, Thomas Tuchel serait d’accord. On se demande s’il aurait progressé à Paris autant qu’en Allemagne, la réponse est non. À Paris, il faut des joueurs confirmé, des stars ou des internationaux. Diaby a Paris était tout jeune, en Allemagne, son temps de jeu lui a permis d’avancer plus vite.

Le PSG veut se franciser, ce qui est la volonté du président Al-Khelaïfi. Diaby est donc une piste tout à fait intéressante. La seule question, c’est : pour jouer où, avec qui ? S’il est titulaire au début de la saison ou qu’il soit remplaçant derrière des joueurs encore plus confirmés, il faut mettre en place une concurrence juste, sinon, autant le laisser s’épanouir dans un club qui le veut vraiment.

Nicolas –

C’est possible oui. C’est au moins un profil qui manque au PSG. Il a bien grandi depuis son départ et est un joueur qui sait penser au collectif. Sa percussion ferait du bien, son attachement au club probablement aussi. Maintenant, cela dépend de l’éventuel prix et de la place qu’il aurait. La ramener pour être une simple doublure sans concurrence, ce serait négatif pour lui et l’équipe.

  • Affaire Galtier/Racisme : l’entraîneur parisien peut-il continuer ainsi ?

Arthur –

Selon moi, sa position est intenable. Il ne peut se concentrer sur des accusations aussi grave et préparer la fin du championnat. Déjà qu’il est étonnant qu’il soit encore l’entraîneur du PSG, cette affaire sur le racisme, l’après Nice/PSG, l’animosité fait que Galtier aura bien du mal à trouver un peu de bonheur dans son aventure parisienne.

On ne sait pas à quel point les joueurs soutiennent leur entraîneur, la situation est terrible mais n’oublions pas, au PSG, on ne fait jamais rien comme les autres.

Nicolas –

Le sportif ne va pas, l’extra-sportif non plus. Continuer ainsi, c’est impossible. Il faut vite du mieux dans le jeu et la communication. Il va être temps que le PSG s’exprime, pour soutenir clairement son entraîneur ou non. Paris avance dans le flou et sans qu’il se passe quoique ce soit malgré les problèmes. Il faut que le club soit autre chose que spectateur.

  • Stade de France : pour ou contre ?

Arthur –

Clairement contre. Le Stade de France est une enceinte froide, sans ambiance. En plus, ce n’est pas le cœur historique du PSG. Ce serait une terrible nouvelle. Mais on doit aussi comprendre les investisseurs qui courent après le fair-play financier.

Le Parc des Princes est le plus petit stade de tous les grands d’Europe et cela n’aide pas à l’expansion du PSG. Une décision sera prise. Si on regarde en Europe, de nombreux gros club ont déménagé ou changé de stade, cela fait aussi partie de l’évolution.

Nicolas –

Cela ne me réjouit pas, mais je ne suis pas fermé. Le souci, c’est pour le moment le manque d’options. J’adore le Parc des Princes, je m’y sens vraiment comme à la maison. Mais c’est petit aujourd’hui pour ce qu’est le PSG. Et l’ambiance pourrait être encore plus folle avec plus de 10 000 supporters en plus (et un groupe pour animer côté Boulogne).

Mais ça bloque pour des travaux à cause du désaccord avec la mairie de Paris et un chantier compliqué. Alors il y a une logique à envisager d’autres choses. Le Stade de France, avec un remodelage, peut être intéressant. Sinon ce sera un nouveau stade. En tout cas, le PSG doit avoir plusieurs options pour être sûr d’avancer. Ce peut aussi être un moyen de pression dans la discussion avec la mairie pour le Parc des Princes.

 

  • Mbappé annonce qu’il reste l’année prochaine. Une bonne nouvelle ?

Arthur –

Sportivement, Mbappé est un sacré joueur. Il doit impérativement jouer avec ses qualités et ne doit pas tenter de faire du Messi ou Neymar. Cela déséquilibre l’équipe, car quand il décroche, personne ne se trouve dans la surface. Mais le PSG veut recruter un 9, ce qui devrait clarifier les positions, Mbappé à gauche, buteur créateur et un jouer présent toujours dans la surface, en pivot mais aussi pour être là.

Mbappé a toujours été meilleur avec un second attaquant. Après la saison, on s’attendait à ce qu’il s’en aille, mais il va rester, il croit encore que c’est possible de gagner la LDC avec Paris, on espère que tout le monde se mettra en tête qu’une équipe est plus importante que des individualités.

Nicolas –

Probablement, puisqu’il peut être parmi les attaquants au monde. Je dis bien qu’il « peut », car cela dépend de sa mentalité. Quand il multiplie les appels, cherche à jouer avec ses coéquipiers et privilégie l’efficacité au spectacle, il est impressionnant et très dur à arrêter sur tout un match. Mais quand il refuse de jouer avec ses qualités et passe son temps à décrocher loin du but en marchant sur les autres, il devient vite un problème.

J’espère donc que le club saura enfin bien le diriger. Cela va dans le besoin global d’enfin mettre en place un vrai collectif. Et c’est mieux s’il est servi par les meilleurs.

  • Si Paris bat Lens, c’est la fin de la course au titre ?

Arthur –

Évidemment, si le PSG bat Lens, il aura 9 points d’avance sur Lens et potentiellement, entre 8 et 11 points d’avance sur Marseille. Le calendrier est plutôt en faveur des Parisiens, alors que Lens et Marseille se rencontreront à la journée 34. Si le PSG n’arrive pas à prendre des points contre Angers, Lorient, Troyes, Strasbourg, Auxerre, Ajaccio ou Clermont, alors il ne méritera pas d’être champion de France. Après, une défaite contre Lens, ne devrait pas empêcher les Parisiens d’être champions, mais la pression augmentera pour les deux équipes.

Nicolas –

Très probablement, même si le PSG est le spécialiste des surprises. Mais il éloignerait Lens en lui mettant un coup sur la tête. Il y a l’OM qui pourrait revenir à 8 points, mais c’est une certaine avance et Marseille a du mal dans la régularité. L’espoir pour les poursuivants est que Paris ne gagne pas ce samedi, sinon ce sera un gros coup. Il faudra ensuite ne pas faire n’importe quoi et je resterai prudent tant que ce n’est pas fini.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Autour du PSG