Restez connectés avec nous
Le CNE saisit la LFP pour la critique de Verratti envers l'arbitre, pas Leonardo
©Iconsport

Autour du PSG

Le CNE saisit la LFP pour la critique de Verratti envers l’arbitre, pas Leonardo

Leonardo et Marco Verratti, directeur sportif et milieu de 29 ans du Paris Saint-Germain, ont clairement critiqué l’arbitre Mikaël Lesage après la défaite 3-1 contre le FC Nantes samedi soir au Stade de la Beaujoire dans le cadre de la 25e journée de Ligue 1 2021-2022. Les propos du second ont fait réagir le Conseil National de l’Ethique (CNE) et L’Equipe fait savoir que la Commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel (LFP) a été saisie. L’Italien risque donc une sanction.

« Le Conseil National de l’Ethique (CNE) de la Fédération française de football a décidé de saisir la commission de discipline de la Ligue au sujet des propos de Marco Verratti après Nantes-PSG (3-1) samedi soir.

Pour cette sortie, l’international italien va donc passer devant la commission de discipline et risque une sanction. En revanche, pour Leonardo, le directeur sportif du PSG, qui lui aussi avait émis des commentaires sur l’arbitrage de M. Lesage, le CNE n’a pas saisi la commission de discipline de la Ligue. »

Une mauvaise nouvelle pour le PSG et son joueur, car on peut craindre une sanction. Et on connaît l’envie de « frapper fort » pour marquer les esprits. C’est en général cette stratégie qui est choisie plutôt que d’ouvrir un dialogue entre l’arbitrage et les autres acteurs, ou d’avoir des explications face à des décisions assez clairement illogiques. C’est dommage, ce n’est pas ainsi que la Ligue 1 pourra avancer.

Même si on est d’accord pour dire que Verratti est allé trop loin, c’est dommage d’en profiter pour se concentrer sur la forme en oubliant le fond. Alors que la colère du milieu du PSG n’est pas venue toute seule.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG