Restez connectés avec nous
Le Graët fait l'éloge du PSG, mais qualifie Leonardo de "mauvais perdant"
©Iconsport

Autour du PSG

Le Graët fait l’éloge du PSG, mais qualifie Leonardo de « mauvais perdant »

Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football depuis juin 2011, était l’invité de la chaîne Téléfoot ce mardi soir. L’occasion pour le dirigeant de l’instance de football français d’évoquer le Paris Saint-Germain, finaliste de la Ligue des Champions 2019-2020 (défaite 0-1 contre le Bayern Munich), avec aussi quelques critiques qui ont été envoyées il y a peu puisque le directeur sportif Leonardo a fustigé le choix de l’arbitre fait par la FFF pour le match contre l’Olympique de Marseille le 20 septembre (défaite 0-1, 3e journée de Ligue 1).

Le Graët « J’ai une légère critique, je vois que lorsqu’ils perdent c’est souvent la faute de la Fédération. »

« Le parcours est remarquable. Ils ont été performants au niveau sportif. Ils ont fait des matchs exceptionnels sauf la finale qui a été moins bonne. Il faut dire qu’en face, il y avait un adversaire expérimenté et de qualité. Ceci dit, le PSG a fait une saison remarquable, ils ont des joueurs de haut niveau, ils apportent beaucoup au football français. Le PSG de manière générale, sauf l’autre jour, a offert des spectacles de très haut niveau. Ils ont des joueurs techniquement au-dessus du lot, c’est un plaisir de les regarder jouer dans la plupart des matches. J’ai une légère critique, je vois que lorsqu’ils perdent c’est souvent la faute de la Fédération.

J’ai l’habitude de quelques réflexions de Leonardo que j’aime bien. On était fâché l’année dernière, on s’est défâché, on a pris un café, on a discuté. C’est un gagneur. Quand il y a défaite, il n’aime pas trop et c’est toujours un petit peu la faute des autres et très souvent de l’arbitre. (…) C’est quelqu’un de courtois mais c’est un mauvais perdant.

Le Graët «  Il faut aussi que Leonardo accepte la défaite. Il ne sera pas sanctionné pour ses propos. »

Pour PSG/OM, je pense que Leonardo exagère un peu. Ce n’est pas la faute de l’arbitre s’il y a eu ces incidents à la fin. J’ai regardé le match bien évidemment et je n’ai pas vu l’arbitre faire des fautes exagérées. C’est un bon arbitre et je sais que c’est un métier très difficile même ceux de très haut niveaux peuvent se tromper. Il faut aussi que Leonardo accepte la défaite. Il ne sera pas sanctionné pour ses propos. »

On peut tout d’abord apprécier de voir une voix importante du football français rappeler que le PSG apporte beaucoup de bien à ce dernier. Certains préfèrent critiquer le manque de concurrence face à son budget, alors que l’investissement parisien a beaucoup contribué au développement de l’image de la Ligue 1. Si les droits TV ont atteint un niveau record à partir de 2020, c’est en grande partie grâce au club parisien. Sans oublier son importance pour le classement UEFA de la France afin de garder ses places qualificatives aux places européennes. Des éléments qui doivent permettre petit à petit au championnat de progresser.

Pour ce qui est des critiques, accordons à Le Graët qu’il a pu arriver au PSG de beaucoup se plaindre, que ce soit à propos du calendrier ou de l’arbitrage. Alors que les défaites ne peuvent pas s’expliquer sur ces éléments. Ce qui n’a pas été l’objectif parisien non plus. Et Paris est très loin d’être le seul club à avoir critiqué la FFF ou la LFP pour leurs choix, ou à avoir pointé du doigt l’arbitrage. Il n’y a même pas que les clubs qui en parlent. C’est sans doute qu’il y a quelque chose à écouter. Mais c’est bien de savoir que Leonardo ne sera pas sanctionné.

Le Graët « Cela n’aurait pas changé grand-chose. »

Enfin, Le Graët a évoqué un dernier point de tension entre le PSG et la FFF, avec le cas positif au coronavirus de Kylian Mbappé (attaquant de 21 ans) lorsqu’il était en Equipe de France qui était dans la presse avant que le PSG soit prévenu. Le club parisien ayant dû demander confirmation à Mbappé, provoquant la colère de Leonardo.

« On aurait pu communiquer plus tôt. Ils ont été prévenus, peut-être un peu tard et pas dans les délais suffisants. Cela n’aurait pas changé grand-chose. Mbappé a bien joué contre Nice et il était même très bon. »

Une réponse peu convaincante, même s’il est vrai que Mbappé était de toute façon malade et donc absent pour un moment. Cependant, c’est une base du respect de prévenir le club au plus vite, ce qui n’a clairement pas été fait. C’est là que le comportement de la FFF est dérangeant. Mais il n’est visiblement pas question d’assumer particulièrement, même si Le Graët concède qu’il aurait été possible de faire mieux.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast à propos de Nice/PSG : Debrief d’une victoire satisfaisante, mais au score un peu flatteur ?

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG