Restez connectés avec nous
Le Graët propose de prendre le temps et de finir la saison 2019-2020 le 15 juillet
©IconSport

Autour du PSG

Le Graët propose de prendre le temps et de finir la saison 2019-2020 le 15 juillet

Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football, s’est exprimé dans L’Equipe ce jeudi à propos de la possible fin de saison 2019-2020 avec des compétitions qui devraient pouvoir être terminées puisque l’Euro 2020 et la Copa America ont été reportés d’une année. Seulement, le dirigeant invite à la patience et la prudence plutôt que de chercher à reprendre le plus vite. Alors qu’il a été plutôt question de tout finir avant le 30 juin (date de la fin de l’exercice financier et des contrats en général), lui propose d’étaler la saison en cours jusqu’au 15 juillet (et au 31 pour l’aspect financier).

Très franchement, je ne vois pas comment on terminerait le championnat fin juin, avec les matches de l’équipe de France et la Ligue des champions. La proposition que la Fédération française veut faire aux troupes et à l’UEFA, c’est qu’il faut absolument que l’on aille au moins jusqu’au 15 juillet, avec un fiscal qui se terminerait au 31 juillet. Il n’y a pas d’autre solution. Prenez des pays comme l’Italie, l’Espagne et la France, et j’imagine d’autres encore que je n’ai pas regardés de près. On voit bien que l’on ne va pas reprendre l’entraînement début avril, c’est injouable.

Le Graët « les joueurs sont assez sages pour jouer quinze jours de plus. Et ceux qui ne voudront pas ne joueront pas… »

Donc, pour ne pas mettre de stress à tout le monde, il faut déclarer aujourd’hui, de façon officielle, que l’on joue le maximum de matches, en faisant attention à la santé des joueurs et on termine la saison le 15 ou 20 juillet. En se laissant quinze ou vingt jours de plus, on passe cool, sans problème. C’est la seule solution pour faire quelque chose de cohérent. Et pour les bilans, au niveau fiscal, on les fait sur treize mois au lieu de douze. Cela éviterait des catastrophes financières fin juin un peu partout.

Les vacances auront lieu en juillet. Et on reprendra la saison prochaine fin août ou début septembre. Qu’est-ce que ça peut faire ? On aura le temps d’affiner le calendrier pour la saison prochaine. Je pense que les joueurs sont assez sages pour jouer quinze jours de plus. Et ceux qui ne voudront pas ne joueront pas. »

On peut comprendre les idées de Le Gräet, puisqu’il ne sert à rien de vouloir aller trop vite. Déjà, il faut avoir à l’esprit que les premières dates évoquées pour une reprise sont des idées optimistes. Mais il n’y a rien de sûr tant que l’épidémie du coronavirus n’a pas été bien arrêtée. Il faut aussi prendre en compte le fait que les joueurs auront probablement besoin d’une partie de préparation physique, comme l’a souligné l’ancien professionnel Jérôme Rothen. Surtout que le calendrier va être chargé et qu’il faudra enchaîner les matchs.

Il peut être plus sain pour les joueurs de prendre le temps d’étaler un peu les rencontres. Cependant, cela amène aussi des complications pour ce qui est des contrats des joueurs et de la saison prochaine. Pour celle-ci, le calendrier pourra également être changé. Mais on voit qu’ils sont déjà bien fournis en général alors un raccourcissement pourrait amener des difficultés l’an prochain. Il y a donc une idée, mais il faut encore réfléchir. Et il sera difficile d’arrêter une décision tant que le coronavirus ne sera pas arrêté.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG