Restez connectés avec nous
Le Parisien évoque la gestion et l'état physique de Sergio Ramos

Autour du PSG

Le Parisien évoque la gestion et l’état physique de Sergio Ramos

Ce jeudi, le Paris Saint-Germain a annoncé officiellement la signature de Sergio Ramos d’un contrat jusqu’en juin 2023. L’arrivée du défenseur central de 35 ans qui est allé au bout de son contrat au Real Madrid (rejoint en 2005) fait logiquement beaucoup parler. Certains, tout simplement parce qu’il s’agit d’un grand champion (4 Ligue des Champions, 2 Euro et 1 Coupe du Monde notamment) qui est dorénavant à Paris et en Ligue 1. D’autres, parce qu’il y a quelques doutes autour de son état physique (il a eu plusieurs blessures sur la saison 2020-2021) et sur la gestion de la concurrence en défense centrale. Le Parisien a fait ce vendredi le tour de cette signature.

« Sergio Ramos n’arrive pas au PSG pour jouer les doublures de luxe. Il va directement concurrencer Marquinhos et surtout Kimpembe. Dire que l’international français a été surpris d’apprendre le recrutement de l’ex-Madrilène relève de l’euphémisme. Le PSG retrouve là le fonctionnement qu’il avait avant le départ de Thiago Silva avec trois axiaux de niveau international pour deux postes. À moins que Pochettino bascule sur une défense à trois, ce qui n’est pas sa marotte.

« Ramos a travaillé d’arrache-pied ces dernières semaines. »

À 35 ans, Ramos n’a plus les jambes et le physique de ses jeunes années. La saison dernière, le Sévillan a été rattrapé par l’âge de ses articulations et a subi pas moins de six blessures (genou, tendon, ménisque…) auxquelles il faut ajouter le Covid-19. Non retenu par Luis Enrique pour disputer l’Euro, le quadruple vainqueur de la Ligue des champions a travaillé d’arrache-pied ces dernières semaines pour revenir à son meilleur niveau. Et cela a porté ses fruits. Les tests physiques réalisés mercredi après-midi à l’hôpital américain ont été concluants, même s’ils ne présentaient pas le caractère extraordinaire que d’aucuns ont voulu leur prêter. »

Évidemment, Ramos ne vient pas au PSG seulement pour une préretraite avec un joli chèque. Ce n’est pas dans sa mentalité et c’est triste de voir certains l’envisager. Le défenseur espagnol a encore envie de gagner des titres. Il peut y avoir en plus la volonté de prouver aux sceptiques qu’il a encore sa place au plus haut niveau. Mais de toute façon, un champion n’a jamais trop de titres et Ramos est indéniablement à placer dans cette catégorie.

D’ailleurs, il a profité de son été sans compétition internationale pour se préparer avec un grand sérieux. Cela avec la volonté de mettre ses blessures de côté. Lesquelles ont été un problème de beaucoup de joueurs sur cette saison si particulière. D’autant plus qu’il y a eu une tentative pour revenir plus vite pour un match de Ligue des Champions. Ce qui n’a pas été payant, bien au contraire. Maintenant, Ramos va tout donner pour faire partie de l’équipe du PSG qui remporte sa première Ligue des Champions. Et que ce soit dans une défense 2 ou 3 axiaux, il faut que chacun accepte la concurrence et donne le maximum pour aider l’équipe. C’est ainsi que l’on gagne au haut niveau.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG