Restez connectés avec nous
L'Equipe évoque la communication de Pochettino "Balayées les emphases de Tuchel"
©Iconsport

Autour du PSG

L’Equipe évoque la communication de Pochettino « Balayées les emphases de Tuchel »

Mauricio Pochettino est arrivé au début du mois de janvier 2021 pour remplacer un Thomas Tuchel qui semblait se perdre au Paris Saint-Germain (mais a su rebondir à Chelsea). Sans que tout soit parfait, l’ancien défenseur parisien 2001-2003) et coach de Tottenham (2014-2019) notamment a bilan positif pour ses 2 premiers mois. Notamment du côté des résultats, dont la Ligue des Champions pour le moment (on attend avec impatience le 8e de finale retour contre le FC Barcelone). Mais aussi dans la communication, avec du calme, de la bonne humeur et de l’ambition. Ce lundi, L’Equipe est revenu sur le visage affiché par l’Argentin et explique que cela vient en partie d’une analyse de l’échec de son prédécesseur.

« les vagues nées des sorties régulières ces derniers mois de Thomas Tuchel sur plusieurs sujets, dont le mercato, avaient précipité sa chute »

« Depuis son arrivée sur le banc début janvier, « Poche », toujours avenant dans son approche, a choisi d’adopter une posture de communication prudente. Balayées les emphases de Thomas Tuchel – « Top, top, top ! » –, finies les critiques sur le mercato ou les piques, à peine voilées, à destination du staff médical. Avec Pochettino, la direction de la communication du PSG peut presque s’autoriser des siestes les veilles de match à l’heure du déjeuner : c’est souvent court, prudent et surtout consensuel. 

Avant d’être nommé, l’ex-coach de Tottenham, au-delà des analyses de terrain, avait réalisé un audit global du PSG. Et bien identifié que les vagues nées des sorties régulières ces derniers mois de Thomas Tuchel sur plusieurs sujets, dont le mercato, avaient précipité sa chute. D’autres échanges avec Leonardo ont contribué à confirmer cette impression.

Pochettino a donc souhaité construire sa communication. En créant début janvier un compte Instagram sur les conseils de ses proches où il affiche régulièrement son amour pour le PSG. Mais surtout en faisant preuve de mesure dans chacune de ses sorties publiques. Avec peu d’appétence pour les évaluations individuelles et un discours calé sur celui de Leonardo sur certains dossiers stratégiques – prolongation de Neymar ou Mbappé, par exemple. « Poche » ne sort jamais de la voie, se veut rassembleur avec les différentes structures – staff médical – et relaie les discours de ses dirigeants.

« Pochettino apprend encore quels sujets il peut aborder »

À Paris, Pochettino doit apprivoiser un nouvel environnement : ‘Mauricio est encore en phase d’adaptation. Il apprend encore quels sujets il peut aborder et quels sujets sont peut-être plus “réservés” à Leonardo, soufflet-on dans son entourage professionnel. Il ne veut pas commettre d’erreurs, donc il est très vigilant’. »

Comme toujours face aux affirmations du quotidien sportif à propos de la vie interne du PSG, nous gardons une part de prudence. Tout simplement, car nous avons déjà vu des erreurs sur des éléments vérifiables ensuite. Là, même si Tuchel a pu nous agacer, nous ne pouvons pas écarter l’idée qu’il y a une petite exagération. Pochettino n’a pas forcément particulièrement ciblé les sorties de Tuchel dans les médias pour voir une source de son échec. Il n’y a pas besoin d’une analyse profonde pour comprendre que l’Allemand a pu écorner son image et agacer les dirigeants.

Il est aussi plein de bon sens de ne pas arriver dans un nouveau club en critiquant la direction ou en se plaignant. Pochettino est venu au PSG parce qu’il veut réussir avec son club et il est intéressé par son projet. Il serait étrange de se plaindre ou de créer un conflit. Bien sûr, le fait d’avoir une meilleure relation avec le directeur sportif Leonardo doit aussi aider.

Retenons surtout que le coach parisien fait attention à ses mots, qu’il ne veut pas créer de polémique et sait plutôt amener du calme autour de l’équipe ainsi qu’une certaine cohésion dans sa gestion. Des points essentiels. On aime son ambition et ses idées, mais d’autres avant lui ont annoncé des plans de jeu et une intensité qui pouvaient séduire. Peu ont su éviter les polémiques et maintenir une atmosphère saine autour de l’équipe. Pour le moment, c’est réussi pour Pochettino malgré une période compliquée au niveau du calendrier et du besoin de victoires (2e de Ligue 1). C’est donc encourageant pour la suite.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG