Restez connectés avec nous
L'Equipe évoque les doutes autour de Danilo, pas forcément "Pochettino-compatible"
©Iconsport

Autour du PSG

L’Equipe évoque les doutes autour de Danilo, pas forcément « Pochettino-compatible »

Danilo Pereira, milieu de 29 ans, est arrivé au Paris Saint-Germain à la fin du dernier mercato estival en provenance du FC Porto sous la forme d’un prêt à option d’achat. Et il a plutôt obtenu du temps de jeu avec le coach Thomas Tuchel, même si cela a été en partie en défense centrale. Sauf que l’entraîneur Mauricio Pochettino, arrivé cet hiver à la place de l’Allemand, s’appuie bien moins sur lui pour le moment. Une situation évoquée par L’Equipe ce vendredi matin.

« Danilo a-t-il un avenir au PSG au-delà de cette saison ? »

« Blessé à l’arrivée de ‘Poche’, le 2 janvier, Danilo n’a disputé que 259 minutes depuis, dont deux titularisations face à Lorient (2-3) puis Caen (L2, 1-0, en Coupe de France), des matches à faible enjeu. Son statut de remplaçant est donc acté.

Reste une question centrale. À peine cinq mois après son arrivée, Danilo a-t-il un avenir au PSG au-delà de cette saison ? L’enjeu financier n’est pas quelconque. Le prêt payant (4 M€) conclu avec Porto est assorti d’une option d’achat automatique de 16 M€ si Paris (3e) finit dans les deux premiers du Championnat.

Mais le Portugais est-il Pochettino-compatible ? Sur le papier, c’est loin d’être limpide. Dans le double pivot qu’il a mis en place, Pochettino a privilégié deux joueurs – Verratti, Paredes – qui lui assurent de la maîtrise technique. Pas la qualité première du Portugais, qui a affiché des limites, notamment dans le jeu de passes sous pression. L’animation autour d’un milieu à deux et de quatre éléments offensifs avec des déséquilibres ne favorise pas en outre l’ex-joueur du FC Porto, qui souffre d’un déficit de mobilité.

« Ce n’est pas le chemin pris par son coach. »

L’ADN de Danilo ne colle que de manière imparfaite avec ce que demande Poche en termes de courses. S’il a déjà joué dans un schéma à deux, Danilo exprime davantage ses qualités – celles d’un joueur de position – à un poste de sentinelle. Ce n’est pas le chemin pris par son coach. Si cela perdure, peut-il se contenter de ce statut de remplaçant ? »

L’agent de Danilo Pereira avait en effet expliqué qu’il devrait être assez simple que les conditions soient réunies pour que l’option d’achat soit levée à la fin de la saison. Ce qui était une plutôt bonne chose pour ne pas avoir à chercher de nouveau une sentinelle dans le 4-3-3 que Tuchel utilisait, notamment en Ligue des Champions. Cependant, pour le moment, il n’y a pas de quoi particulièrement penser que l’international portugais correspond au jeu de Pochettino. On l’a notamment vu en difficulté pour une relance rapide ou le lancement d’occasions.

Sauf qu’il ne faut pas forcément l’enterrer pour autant. L’Equipe le rappelle au début de son article, Danilo était blessé lorsque le nouveau coach est arrivé. Il a donc pris un peu de retard. Peut-être qu’avec le temps il parviendra à se relancer. Il reste beaucoup de matchs cette saison et il aura sans doute encore du temps. Surtout qu’Idrissa Gueye (31 ans) a aussi du mal à pleinement convaincre.

A lui de donner le maximum pour marquer des points afin d’éviter de voir le PSG chercher à le remplacer cet été. Même si l’opération peut être compliquée compte tenu de la crise. Il faut au moins qu’il cherche à avoir le plus de temps de jeu possible et à aider Paris à gagner. Sans être un titulaire régulier pour le moment, Danilo a encore un mot à jouer.

Publicités

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG