Restez connectés avec nous
Les dirigeants du PSG «ont subi du racisme», évoque Boudjellal

Autour du PSG

Les dirigeants du PSG «ont subi du racisme», évoque Boudjellal

Cette année, cela fait maintenant dix ans que QSI a racheté le Paris Saint-Germain. Depuis cette arrivée, le club de la capitale a essuyé de nombreuses critiques, malgré tous les bénéfices qu’a eu cette arrivée pour le football français. Mourad Boudjellal, ancien président et actionnaire du RC Toulon (2007-2020), s’est exprimé à ce sujet auprès de France Football

Boudjellal «il faut reconnaître que les dirigeants ont fait du beau boulot»

«Les dirigeants ont subi du racisme envers le monde arabe à leur arrivée. Quand le Moyen-Orient débarque, on se méfie toujours. Il vaut mieux être américain, on est moins regardant. Est-ce qu’on a fait le moindre procès aux repreneurs chinois ? Non, et pourtant les libertés ne sont pas meilleures. C’est comme ça partout. Le PSG, ce n’est pas un club qui me fait vibrer, mais il faut reconnaître que les dirigeants ont fait du beau boulot. Leur produit est hyper bien marketé. Et puis, je pense que tous les supporters sont contents d’aller les voir jouer et les clubs contents de les recevoir. Quand on reçoit le PSG, il faut savoir prendre le pognon.

Boudjellal «sans les Qataris, on ne parlerait jamais d’un Messi en France»

L’indice UEFA ? Ils filent quand même un sacré coup de main au foot français de ce côté. Et puis, sans les Qataris, on ne parlerait jamais d’un Messi en France. Et encore grâce à Mbappé, leur capital sympathie augmente. Ce garçon est un phénomène. Aujourd’hui, quand je pense à Paris, je pense à Mbappé qui court et croise les bras après un but.»

Le PSG et son projet ont emporté énormément au football français, c’est désormais la vitrine de ce championnat à l’échelle européenne et mondial. L’arrivée de QSI a été bénéfique à tous les autres clubs européens, puisque cela a permis d’augmenter les droits TV et donc de générer plus d’argent. Sans le PSG, le championnat de France ne compterait aucune star et serait considéré comme un championnat de seconde zone.

Compter Neymar, attaquant parisien de 29 ans ou encore Kylian Mbappé attaquant du PSG âgé de 22 ans, au sein de cette Ligue 1, est une chance incroyable. Mais si la plupart des amateurs de football ont été critiques envers cette équipe les cinq premières années, cela semble peu à peu se dissiper. Le PSG et son président Nasser Al-Khelaïfi, se sont toujours montrés respectueux. Ils ont toujours tout fait pour ne pas se montrer égoïste et répondre présent quand il était nécessaire de le faire. Certes, le club de la capitale a des moyens colossaux, mais peu à peu il a su aussi parfaitement gérer son rôle de leader que ce soit au sein du championnat ou à l’échelle européenne.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG