Restez connectés avec nous
Les moyennes du PSG en octobre : Danilo, Messi, Neymar, un trio qui a de l'allure
©Iconsport

Autour du PSG

Les moyennes du PSG en octobre : Danilo, Messi, Neymar, un trio qui a de l’allure

Pour cette nouvelle saison, nous mettons en place un suivi de nos notes. Le but ? Suivre l’évolution globale d’un joueur chaque mois, mais aussi sur toute la saison. Pour cette seconde, voici la moyenne de nos notes, sur le mois d’octobre et par joueur. La moyenne des notes du mois d’octobre est de 5,91/10 (mois de septembre la note moyenne était de 6.13/10). La moyenne depuis le début de la saison est de 6,18/10.

Mois d’octobre

Les moyennes du PSG en octobre : Danilo, Messi, Neymar, un trio qui a de l'allure

Danilo est surement l’un des meilleurs joueurs du mois, mais malheureusement, il s’est blessé et on ne saura jamais, avec le changement de système, ce que cela aurait pu donner. On retrouve dans les tops joueurs du mois, Messi, Neymar et Verratti. Mais globalement, les notes ont baissé. Avec le changement de système, il y a une tendance à redevenir un peu plus positif, avec des prestations plus intéressantes.

Donnarumma a enfin sorti la tête de l’eau, même si ses deux derniers matchs ne sont pas entièrement rassurants, il y a eu du mieux. Kimpembe n’a fait qu’un seul match en octobre. On remarque le milieu de terrain a été assez performant selon nos notes et que Marquinhos est toujours là, même s’il n’est pas exceptionnel. Ce n’est pas simple, parce qu’avec le changement de système, certains se sont mis à performer. Notamment Achraf Hakimi et Fabian Ruiz. Mais ici, on montre le reflet du mois entier et les premières sorties d’octobre n’ont pas convaincu.

Bilan depuis le début de la saison

Les moyennes du PSG en octobre : Danilo, Messi, Neymar, un trio qui a de l'allure

Depuis le début de la saison, c’est déjà plus facile d’y voir clair. Neymar reste le meilleur joueur du PSG cette saison, suivi par Lionel Messi, Danilo et Marco Verratti. Ils sont tous les trois à plus de 7/10, selon nos notes. Ça manque tout de même d’homogénéité et de régularité pour les autres. On comprend mieux pourquoi ce PSG laisse planer quelques doutes. On attend un mois plein de tous les joueurs pour se faire une idée. Là la hiérarchie est trop claire et on a trop vu les baisses de régimes des uns ou des autres, ou encore les états d’âme.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG