Restez connectés avec nous
Les salariés du PSG espèrent un vrai effort financier de la part des joueurs, explique L'Equipe
©IconSport

Autour du PSG

Les salariés du PSG espèrent un vrai effort financier de la part des joueurs, explique L’Equipe

Face à la suspension de la saison 2019-2020 à cause de l’épidémie du coronavirus, le football doit, comme beaucoup de secteurs en moment, trouver des solutions pour que les clubs ne souffrent pas trop financièrement tout en ne mettant pas leurs employés dans une trop grande difficulté. L’Equipe indique ce mercredi que les salariés du Paris Saint-Germain, en dehors des joueurs et staffs, espèrent ainsi que l’effectif parisien fera un bel effort sur sa baisse de salaire.

« En chômage partiel depuis début avril (et potentiellement jusqu’au 30 juin selon un mail envoyé par la direction parisienne en fin de semaine dernière) pour l’ensemble de l’entreprise et même dès la mi-mars pour certains secteurs comme le sportif, les salariés du PSG suivent les négociations salariales entre les joueurs et les dirigeants. C’est peu dire qu’ils attendent un effort, en cette période exceptionnelle, de Neymar et ses partenaires, en chômage partiel depuis plusieurs jours.

« On attend de voir ce qu’ils vont faire. »

Pour les employés parisiens, effort rime avec baisse de salaire (les pourparlers actuels portent sur un rabais de 20 à 30%) et pas seulement avec report comme le prévoit l’accord (en attente de validation par les pouvoirs publics) passé entre le groupe de travail de la Ligue de football professionnel (LFP) et le l’UNFP, le syndicat des joueurs. ‘On attend de voir ce qu’ils vont faire même si c’est déjà tard, confie un salarié. Et sur ce point, on regarde ce qui a été fait par les grands clubs européens avec lesquels on se compare.’

Au Paris-SG, en interne, on verrait d’un bon œil que l’effort de Thiago Silva and co bénéficie aussi aux employés lambda ou alors se transforme en don pour les personnels soignants.

Il ne faut ainsi pas oublier que beaucoup d’employés des clubs professionnels sont très loin des rémunérations des joueurs et se retrouvent donc, comme beaucoup en ce moment, dans des situations difficiles. Ce serait bien que les joueurs aient cela en tête au moment de négocier. Ils ont sans aucun doute aussi des besoins. Mais il est difficile de penser qu’ils ne peuvent pas se passer pour quelque temps d’une grosse partie de leur salaire. Lequel permet tout de même de vivre assez sereinement et, normalement, d’avoir un peu de réserve.

D’ailleurs, les joueurs du FC Barcelone ont accepté de baisser de 70% leurs revenus mensuels. Ceux de la Juventus Turin ont renoncé aux salaires de mars, avril, mai et juin, même s’il peut y avoir une renégociation ensuite. C’est au moins de quoi largement aider pendant cette crise. On aimerait voir le PSG aller dans le même sens, même s’il n’y a pas besoin de faire exactement la même chose. Ce serait tout de même triste de ne pas voir un vrai effort.

Publicités

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG