Restez connectés avec nous
Ligue 1 - Une avancée pour la diffusion 2021-2024, mais pas d'accord

Autour du PSG

Ligue 1 – Une avancée pour la diffusion 2021-2024, mais pas d’accord

Après la crise durant l’automne suite à l’annonce de Mediapro, qui devait être le diffuseur principal de la Ligue 1 et la Ligue 2 sur la période 2020-2024, de l’arrêt de son paiement, la Ligue de Football Professionnel a pu trouver une solution d’urgence avec Canal+ afin de finir l’exercice 2020-2021. Sauf que ce n’était que temporaire. La chaîne cryptée veut ensuite continuer avec son lot habituel (le samedi après-midi et le dimanche soir contre 370 millions d’euros annuels environ). Il faut donc trouver un preneur pour le reste. Ce qui est particulièrement difficile, même si les discussions avancent avec beIN SPORTS, qui a déjà diffusé le championnat. Ce vendredi, L’Equipe fait le point en annonçant qu’il y a du mieux, mais pas encore un accord sur les montants.

« Selon nos informations, au vu des montants proposés, la LFP recevrait, la saison prochaine, un tout petit peu plus de 500 millions d’euros de fixe (Canal+, beIN Sports et Free pour les droits mobiles) et éventuellement autour de 60 millions d’euros de bonus.

« Elle pense impossible qu’ils s’en sortent sans avoir 600 millions d’euros par an de fixe. »

Avec une légère montée en puissance qui permettrait à la Ligue de recevoir un peu moins de 600 millions d’euros de fixe lors de la troisième année de contrat (2023-2024) et un peu plus de 100 millions d’euros de bonus. Pour la LFP, ces montants sont encore trop bas au vu de la situation des clubs. Elle pense impossible qu’ils s’en sortent sans avoir 600 millions d’euros par an de fixe, en moyenne, lors des trois prochaines saisons. Avec évidemment des bonus.

De toute façon, comme l’a indiqué Saada aux clubs, rien ne sera acté avant la décision de l’Autorité de la concurrence dans le conflit qui oppose Canal+ à la LFP, notamment accusée d’« abus de position dominante ». Elle est attendue dans les prochains jours. »

On peut au moins apprécier que la discussion existe avec un positionnement de beIN SPORTS. Ce qui laisse espérer qu’un accord soit trouvé finalement pour la diffusion de la Ligue 1. Au moins, il y a un intérêt et une vraie option qui se dessine. Le souci étant que ce n’est pas encore réglé. Il y a encore un écart entre l’offre et le montant espéré par la LFP. Pour le moment, il faut donc encore patienter et espérer que les différentes parties pourront trouver une somme qui plaît à tous.

Forcément, les clubs sont impatients de voir ce dossier être réglé. C’est un point essentiel pour le football français et les plans de chaque club pour la suite. Difficile de se lancer pleinement dans le mercato sans être certain des revenus à espérer dans les droits TV. Il est grand temps que ce dossier soit réglé.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG