Restez connectés avec nous
Lollichon évoque les gardiens du PSG "je pense que ça ne peut être que Donnarumma titulaire"

Autour du PSG

Lollichon évoque les gardiens du PSG « je pense que ça ne peut être que Donnarumma titulaire »

Christophe Lollichon, responsable du département « gardien » à Chelsea, s’est livré pour Le Parisien à une interview où il aborde la concurrence entre Keylor Navas et la recrue Gianluigi Donnarumma, gardiens de 34 et 22 ans. Pour Lollichon, l’Italien, ne vient pas à Paris pour être une doublure, il insiste sur les qualités indéniables du meilleur joueur de l’Euro de football. Il souligne les progrès effectués pour un gardien qui n’est pas loin d’arriver à maturité. Selon le responsable du pôle gardien de Chelsea, l’importance, c’est de faire progresser Donnarumma, car il est prêt pour relever les défis.  

Lollichon « Donnarumma a fait un tournoi de haut niveau« 

Donnarumma mérite d’être élu meilleur joueur ?

Donnarumma a fait un tournoi de haut niveau. Il a été décisif, et je ne parle pas seulement des tirs au but arrêtés en finale. Il a pris une autre dimension mais c’était déjà le cas avant la compétition.

En quoi a-t-il changé ?

Il a perdu du poids et participe plus au jeu. Avant, c’était un garçon qui était proche de sa ligne de but, donc il libérait des espaces et donnait des solutions aux attaquants. Désormais, il joue plus haut, se

Lollichon évoque les gardiens du PSG "je pense que ça ne peut être que Donnarumma titulaire"

Foto IPP/Paolo Bona Bergamo 23/05/2021 Campionato Serie A di Calcio stagione 2020/2021 Atalanta-Milan Nella foto il portiere del Milan Gianluigi Donnarumma con la fascia di capitano Italy Photo Press Worldwide Copyright
Photo by Icon Sport – Gianluigi DONNARUMMA – Stadio Atleti Azzurri d’Italia – Bergame (Italie)

retrouve souvent dans l’anticipation et prend plus d’assurance dans le jeu au pied. Et comme il n’est pas lent, cela fait des différences comme on l’a vu sur certains matchs de l’Euro. Il me semble qu’il vit plus le jeu, donc ça veut dire qu’il le comprend mieux. Je pense que c’est lié à un changement dans son encadrement technique. »

Lollichon est un spécialiste des gardiens et son point de vue concernant Donnarumma est forcément très intéressant. D’ailleurs, il souligne tout de suite que la montée en puissance du portier italien, ne date pas que depuis l’Euro de football, la saison dernière Gigio a déjà franchi un cap, il est passé dans une autre dimension. On peut imputer cela à des petits changements physiques, mais aussi sur son positionnement tactique. On l’a vu, pendant l’Euro, il n’a pas hésité à jouer plus haut et cela fait une grosse différence avec ses anciennes prestations où il restait beaucoup plus sur sa ligne, parfois trop loin de l’action.

De manière globale, Donnarumma participe plus au jeu depuis la saison dernière. Il semble donc plus connecté à l’équipe ce qui s’est largement vérifié durant l’Euro. Son jeu au pied parfois décrié a semble-t-il pris de l’épaisseur. En effet, on voit un Donnarumma plus sûr de lui lorsqu’il s’agit de sortir le ballon proprement. Son évolution est rapide, mais très importante, il grandit de jour en jour et son potentiel est incroyable. Il trouve des qualités qui collent parfaitement avec ce que Pochettino recherche, tout le monde doit être concerné par le jeu et la relance.

Lollichon « Mais là vous ne prenez pas Donnarumma pour le mettre sur le banc »

« Son futur à Paris ?

Selon moi, il n’y va pas pour être numéro 2, pas plus que Navas d’ailleurs. Donc il y a deux solutions, soit il part en prêt, soit il est numéro 1. Il y a deux ans, il aurait pu être challenger, mais là vous ne prenez pas Donnarumma pour le mettre sur le banc. C’est une nouvelle étape qui le rapproche du plus haut niveau dans un club qui veut gagner la Ligue des champions. Mais s’il continue de progresser, ça va être du très très costaud.

Une alternance avec Navas en LDC et Donnarumma en Ligue 1 ?

Je ne vois pas Pochettino faire ça, d’ailleurs je n’ai pas souvenir qu’il ait déjà procédé de la sorte. Et je ne pense pas que dans les discussions, Donnarumma et son agent aient évoqué ce type de configuration. Il est champion d’Europe et je ne comprendrais pas qu’il ne joue que le championnat ou la Ligue des champions. »

Lollichon « Le meilleur moyen de progresser c’est la compétition avec 40, 45 ou 50 matchs« 

Le Real Madrid et le Barça l’ont déjà fait ?

Je déteste ça parce que je pense qu’il faut un numéro 1. En procédant de la sorte, vous mettez un coup de canif dans le contrat de confiance avec votre gardien. Le gars s’entraîne et il sait que le week-end suivant, il ne va pas jouer.

Mais sincèrement, en termes de progression et de développement, je ne vois pas l’intérêt pour Donnarumma, à 22 ans, de rentrer dans une alternance. Le meilleur moyen de progresser c’est la compétition avec 40, 45 ou 50 matchs dans la saison. Si vous enlevez ça à un gardien, ce n’est pas bon. Pour Navas, c’est un peu différent, avec tout le respect que l’on doit à son palmarès. Mais si les deux restent, je pense que ça ne peut être que Donnarumma titulaire. »

On ne peut pas occulter que son arrivée à Paris fait du bruit. Il va arriver après un Euro très réussi, il est même meilleur joueur du tournoi, ce qui signifie qu’il est devenu une référence importante pour son club et son équipe nationale. Il va donc falloir gérer la concurrence avec Keylor Navas qui lui a réalisé une formidable saison 2020/2021. Pour LollichonDonnarumma ne vient pas jouer les doublures à Paris. Cela pourrait poser problème quand on connaît l’importance de l’apport de Navas sur les résultats de la saison dernière. Il ne faut pas couper la progression de l’italien, car « s’il continue de progresser, ça va être du très très costaud » soutient Lollichon. 

Lollichon évoque les gardiens du PSG "je pense que ça ne peut être que Donnarumma titulaire"

REGGIO EMILIA, ITALY – November 15, 2020: Gianluigi Donnarumma of Italy gestures during the UEFA Nations League football match between Italy and Poland. (Photo by Nicolò Campo/Sipa USA)
By Icon Sport – Gianluigi DONNARUMMA – Stadio Olimpico – Rome (Italie)

De plus l’alternance entre les deux gardiens ne semble pas être une option envisagée par le coach, et cela, car il parait improbable de voir ce type de configuration tant l’Italien a impressionné. Il y aura match entre ces deux grands gardiens, mais le meilleur jouera. L’entraînement déterminera l’importance des deux gardiens et Pochettino pourra faire son choix en fonction de ce que lui et le staff aura vu dans le travail spécifique de la semaine. De plus Lollichon rappelle l’importance des matchs pour la progression d’un gardien. De quoi réfuter l’idée de voir une alternance qui serait totalement incongrue au moment d’aborder une saison avec ambition. Alors espérons que l’intégration de l’Italien se passe bien. Il a des qualités extraordinaires et il faut donc faire attention à ne pas le gâcher. Tout comme il va être important de respecter le travail de Navas qui a tout donné pour le PSG depuis son arrivée avec les matchs de grandes classes en Ligue des Champions l’année dernière.

On ressent toute la difficulté que cela va être pour Pochettino, les egos vont sûrement se manifester et cela pourrait aussi devenir invivable. Mais il faut reconnaître que voir le PSG avec deux immenses gardiens est forcément rassurant. Ils peuvent aussi se tirer vers le haut et la cohabitation pourrait aussi permettre à Donnarumma d’engranger de l’expérience à la vitesse grand V. Donnarumma impressionne par ses qualités, et on semble se diriger vers le poste de titulaire pour lui. Cela peut paraître triste pour Navas, on sait aussi que Paris voit loin à l’avenir et le grand gardien italien, 22 ans seulement, incarne parfaitement ce que le PSG recherche pour son futur.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG