Restez connectés avec nous
Madar regrette la "gestion" du PSG face à l'OL et évoque la course au titre
©Iconsport

Autour du PSG

Madar regrette la « gestion » du PSG face à l’OL et évoque la course au titre

Mickaël Madar, ancien attaquant du Paris Saint-Germain (1999-2001) notamment désormais consultant, a été invité par Le Parisien à revenir sur la victoire du PSG dimanche soir face à l’Olympique Lyonnais au Groupama Stadium (2-4, à revivre ici) dans le cadre de la 30e journée de Ligue 1. Il a alors souligné qu’il n’avait pas aimé la fin du match (Paris a concédé les 2 buts après avoir mené 0-4) et s’est exprimé sur la course au titre (Monaco est 4e avec 59 points, l’OL 3e avec 60 points, le LOSC et le PSG sont devant avec 63 points).

« On retient la première heure en totale maîtrise ou la fin de match ?

Les deux, malheureusement. Les Parisiens ont fait jusqu’à la 60e ce qu’on aime voir chez eux. Ils ont mis beaucoup d’intensité, d’agressivité, du pressing, contre-pressing, des transitions rapides vers l’avant. Après, encore une fois, je ne suis pas fan quand ils sont dans la gestion. Je préfère quand le PSG ne calcule pas et veut faire mal à l’adversaire et récupérer le plus haut possible.

Madar « Finir champion reste totalement logique avec un tel effectif. »

Paris a pris la tête de la Ligue 1 ?

C’est un concours de circonstances énorme. Les Parisiens auraient pu en profiter la semaine dernière, mais ils ont perdu chez eux contre Nantes. Au final, ils auraient trois points d’avance et ce serait quasiment plié. C’est dommage de ne pas avoir saisi cette chance la semaine dernière. Maintenant, il faut gagner le match à domicile contre Lille (NDLR : le samedi 3 avril), et tu auras fait le plus dur. Ce n’était pas gagné d’imaginer cela vu l’irrégularité du PSG depuis le début de saison. Mais bon, ce n’est pas une surprise non plus. Finir champion reste totalement logique avec un tel effectif. »

On ne peut pas passez outre la fin de match du PSG. Il y a 2 buts encaissés, une crainte de remontée que Keylor Navas (gardien de 34 ans) a dû repousser grâce à un très bel arrêt et c’est dommage de voir une telle différence avec le reste du match. Mais il n’y a pas de quoi trop s’inquiéter non plus. Le PSG enchaîne les matchs dans une cadence infernale et pouvait donc être fatigué. Un relâchement est aussi compréhensible à 0-4. Sauf que l’OL n’avait pas lâché. Et la domination lyonnaise au moindre coup de moins bien de Paris rappelle qu’il y avait une belle équipe en face. On retient donc surtout que les Parisiens ont su la dominer pendant 60 minutes.

Il va ensuite y avoir du travail pour tenir plus longtemps dans un match et la trêve internationale va faire du bien à certains joueurs. De toute façon, l’intensité voulue par Pochettino a besoin de temps pour être suivie par les joueurs sur tout un match. Il faut du travail pour cela et c’est difficile en démarrant au milieu d’une saison hyper chargée. C’est déjà bien qu’il y ait une progression.

Normalement, en continuant sur cette voie au niveau de l’investissement de chacun au quotidien et lors des matchs, Paris peut vivre une belle fin de saison. Notamment en remportant les titres nationaux. Il est au moins bien placé pour cela et il faudra confirmer face au LOSC lors de la reprise le 3 avril. Il y a ensuite la Ligue des Champions, qui risque de prendre des forces. Mais le PSG a un effectif large. Si enfin la liste d’absents arrête d’être longue, il y a largement les armes pour jouer sur tous les tableaux. Paris s’en est plutôt bien sorti jusqu’ici malgré de nombreux obstacles.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG