Restez connectés avec nous
Madar revient sur la suspension «absurde» de Neymar
©Iconsport

Autour du PSG

Madar revient sur la suspension «absurde» de Neymar

Face à l’AS Monaco, le 19 mai prochain en finale de Coupe de France, le Paris Saint-Germain va tout tenter pour remporter ce trophée qui sera peut-être le seul de sa saison. Malheureusement, le club de la capitale sera privé de son attaquant Neymar, âgé de 29 ans, suspendu après avoir écopé d’un carton jaune lors de la demi-finale face au Montpellier Hérault Sporting Club (2-2, 5-6 tab). Mickaël Madar, ancien joueur du PSG (1999-2001), désormais consultant, s’est exprimé, sur le plateau de Canal+, à propos de cette sévérité à l’encontre du Brésilien, trop souvent récurrente.

Madar «Il n’y a pas lieu de mettre un carton jaune et sanctionner un joueur d’une finale»

«Moi ce qui me gêne un peu c’est l’arbitrage en fait. Ce n’est pas qu’il y ait faute ou pas. Normalement vous prenez en considération les personnes qui sont susceptibles d’être suspendues pour jouer une finale. Oui c’est la loi, mais quand vous savez qu’il y a une finale au bout… Il y a sanction et pas sanction. Là, il n’y a vraiment pas grand chose. Il n’y a pas lieu de mettre un carton jaune et sanctionner un joueur d’une finale. Pour moi c’est absurde et une aberration de l’arbitre de ne pas prendre conscience de ça avant le match.»

Malheureusement, Neymar est trop souvent sanctionné sévèrement. C’est certainement le seul joueur du championnat à avoir écopé d’un carton jaune pour avoir dribblé un adversaire. Le problème est, que parallèlement, les joueurs qui se montrent beaucoup trop rugueux et qui sont les auteurs de fautes parfois dangereuses, ne sont eux parfois pas sanctionnés. Il y a clairement deux poids deux mesures et l’attaquant parisien se retrouve parfois victime d’injustice, comme cela a été le cas face à Montpellier.

Cependant, le Brésilien se montre parfois provocateur et cela lui arrive de perdre ses nerfs durant une rencontre. Et il est bien coupable de plusieurs suspensions qui étaient évitables. Il doit faire un peu plus attention. Mais, quand il n’est pas en tort, il faut le dire aussi et relever ces sanctions souvent beaucoup trop lourde à son encontre. Malheureusement, c’est encore une fois le PSG qui va devoir s’adapter et composer sans son attaquant lors de la finale de Coupe de France. C’est désormais monnaie courante en ce qui concerne cette équipe qui a été trop souvent confrontée à une sévérité exagérée de la part des arbitres.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG