Restez connectés avec nous
Matuidi "Areola a une sérénité incroyable...Il m'a épaté, il a vraiment progressé, franchi un cap"

Autour du PSG

Matuidi « Areola a une sérénité incroyable…Il m’a épaté, il a vraiment progressé, franchi un cap »

Pour le tout premier match comptant pour la Ligue des Nations, la France se déplaçait à Munich pour y affronter l’Allemagne. Une rencontre qui a débouché d’un nul pas très enthousiasmant. Fait important à souligner tout de même, Alphonse Areola a connu sa première sélection en Équipe de France. Un match que le gardien de 25 ans du Paris Saint-Germain, n’oubliera certainement pas de ci-tôt tant sa prestation a été excellente, repoussant les assauts allemands avec grande classe. Au sortir de ce nul, Blaise Matuidi, milieu de 31 ans tricolore, s’est exprimé sur son ancien coéquipier à Paris. Marathonman est totalement sous le charme du Titi parisien pour qui il ne tarit pas d’éloges.

« Il est très mature, très calme, très simple. Il a une sérénité incroyable. Il a abordé ce match comme il a l’habitude de le faire avec le PSG. Il est resté le même, il n’a pas changé ses habitudes. Il m’a épaté.

Il a vraiment progressé, franchi un cap. Côtoyer l’équipe de France au quotidien, ça lui a fait du bien et être aux côtés de grands joueurs à Paris, ça l’aide beaucoup. Il a répondu présent, ce n’était pas facile, dans un contexte compliqué, une reprise de saison. Chapeau à lui ! »

Un match qui peut compter dans l’avenir.

C’est un bon message venant d’un cadre de l’Équipe de France et d’un ancien partenaire en club. Il faut dire que le portier parisien mérite ces éloges au vu de son match XXL. Si certains pouvaient nourrir des doutes quant à son mental, qui a souvent flanché à Paris, personne ne peut plus émettre des réserves sur ses qualités intrinsèques.

Si dans le contexte difficile de son club de cœur il a parfois pu se montrer brouillon, force est de constater que depuis la saison dernière Alphonse Areola semble avoir pris grandement confiance en lui, alignant les grosses performances, comme ses deux matchs face au Real Madrid en huitième de final de la Ligue des Champions lors de l’exercice précédent. Maintenant, le match de patron qu’il a sorti hier soir ne peut que le conforter dans cette dynamique. À Paris, avec un Gianluigi Buffon venu comme pilier du vestiaire et comme accompagnateur, il a clairement son mot à dire. Et en Équipe de France, avec un Steve Mandanda très souvent blessé et un Hugo Lloris vieillissant, il aura aussi une carte à jouer dans un futur proche.

À lui de continuer sur cette voie et de saisir les opportunités qui se présenteront.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG