Restez connectés avec nous
Matuidi évoque les chances du PSG en Ligue des Champions et le départ de Thiago Silva
©Iconsport

Anciens

Matuidi évoque les chances du PSG en Ligue des Champions et le départ de Thiago Silva

Blaise Matuidi, désormais milieu de terrain de l’Inter Miami âgé de 33 ans qui est notamment passé par le Paris Saint-Germain de 2011 à 2017, a répondu à plusieurs questions de La Chaîne Téléfoot. L’ancien numéro 14 parisien a notamment été invité à commenter le début de saison un peu compliqué du PSG. Cela sans oublier le départ de Thiago Silva, défenseur central et capitaine de 36 ans qui a signé à Chelsea après la fin de son contrat.

« Il ne faut pas oublier que le PSG a fait une finale de la Ligue des Champions. Ce n’est pas rien quand on connaît l’envie du club de pouvoir soulever ce trophée. Ils ont perdu un joueur très important en la personne de Thiago Silva qui était, pour moi, l’un des hommes phares de ce projet.

Matuidi « On sait que la difficulté dans ce club c’est d’être unis. »

Maintenant, ils ont des joueurs qui font partie des meilleurs attaquants au monde et je pense qu’ils vont encore être dans la course cette année, mais pour cela il faut qu’ils soient ensemble. On sait que la difficulté dans ce club c’est d’être unis et c’est seulement comme ça qu’ils obtiendront un résultat. », propos relayés par 10 Sport.

Bien sûr, le départ de Thiago Silva a été important pour l’équipe parisienne. Il était un pilier de la défense et du vestiaire. Marquinhos (26 ans) est prêt pour le remplacer, mais il faut tout de même du temps pour s’adapter. Surtout que ce dernier doit finalement jouer au milieu alors qu’il semblait parti pour être le successeur du Monstro en défense. C’est finalement Danilo Pereira (milieu de 29 ans) qui occupe cette place sur décision du coach Thomas Tuchel. Ce qui fait débat, reste à voir si ce sera convaincant.

En tout cas, le PSG a des armes dans son effectif pour continuer à avancer. Le tout est d’avoir la bonne mentalité. La phrase de Matuidi sur la difficulté à avoir une union n’est pas anodine. C’est cette cohérence collective, cette solidarité, qui a le plus manqué à Paris lors des grands rendez-vous européens. Il faut que chacun joue pour l’équipe et soit prêt à se battre. On a vu l’effet lors du Final 8 de la Ligue des Champions 2019-2020. Reste à retrouver cette mentalité. En plus des points tactiques et de la réussite, bien sûr. Mais rien ne sera possible sans le bon état d’esprit.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens