Restez connectés avec nous
Maxwell continue à gérer tranquillement et met son expérience au profit du collectif

Autour du PSG

Maxwell continue à gérer tranquillement et met son expérience au profit du collectif

Durant la trêve internationale, Parisfans continue de vous proposer un retour sur les dernières semaines de compétitions de chaque joueur. La période observée étant de la dernière trêve à la présente.

Avant la trêve internationale à la suite du Classico au début du mois d’octobre dernier, nous avons laissé Maxwell sur un football propre avec beaucoup de justesse technique, et c’est sur cette note que l’on retrouve durant cette nouvelle trêve internationale.

Pas beaucoup de temps de jeux par contre pour le défenseur brésilien, qui profite de la rotation instituée par Laurent Blanc pour reposer ses cadres en vue des échéances importantes, ce qui rend service à Kurzawa, lequel en profite avec notamment, une première titularisation face à Saint-Etienne ponctuée par un premier but.

Maxwell continue à gérer tranquillement et met son expérience au profit du collectif

Maxwell est toujours aussi propre dans ses relances et ses interventions défensives.

Maxwell par contre n’a encore inscrit aucun but cette saison, lui qui est habitué à en mettre au moins un au fond des filets, mais ça ne saura tarder.

A l’occasion de la 10ème journée de Ligue 1, Maxwell, titularisé le 17 octobre 2015 à Furiani, a su gérer son match correctement en rendant une copie propre et sans étincelles, à l’image de toute l’équipe qui a su s’imposer (2-0) contre Bastia, en ramenant les trois points nécessaires, alors que les têtes étaient déjà au match suivant pour le compte de Ligue des Champions au Parc des Princes contre le Real Madrid.

Dans les grands rendez-vous du PSG, on attend énormément des anciens du PSG qui doivent mettre leur expérience au profit de l’équipe, pour aider les jeunes à surmonter ces échancres délicates, et c’est exactement ce qu’à fait Maxwell le 21 octobre 2015 au Parc, en produisant une performance correcte en défense face à Ronaldo et Jésé, néanmoins le Brésilien n’a pas su offrir de solutions offensives, du coup le jeu parisien penchait clairement sur le côté droit.

C’est ce qui exilique une performance collective assez moyenne et le Paris Saint Germain n’a pas réussi à s’imposer face au Real Madrid et a concédé le nul 0-0. Un match en demi-teinte pour les parisiens qui ont subi en 1ère mi-temps et ont dominé après la pause.

Maxwell a été mis au repos par Laurent Blanc pour le match suivant au Parc des Princes face à Saint-Etienne, mais il l’a titularisé lors de la 12ème journée de Ligue pour le déplacement à Rennes le 30 octobre 2015.

Durant ce match aussi, et comme pour le déplacement de Bastia, les têtes étaient déjà à Madrid pour le match retour face au Real, ce qui a fait que le PSG a su ramener les trois précieux points de la victoire sans forcer, et Maxwell a fait correctement son travail en se projetant vers l’avant en début de rencontre mais ses centres n’ont pas été aussi précis que d’habitude. Au fil du match il a cessé ses offensives et s’est chargé de verrouiller les attaquants Rennais.

Maxwell continue à gérer tranquillement et met son expérience au profit du collectif

Maxwell a prouvé à Madrid qu’il a encore le niveau pour les plus grands matchs.

Pour le match retour au Santiago Bernabéu, Maxwell a fait un excellent match, à l’image du PSG, face au Real en manque d’inspiration et presque à l’arrêt, mais qui a su s’imposer (1-0) devant son public sur une erreur défensive côté droit doublée d’une erreur de placement du jeune gardien Trapp.

Côté gauche de la défense par contre, Maxwell a tenu son couloir tant défensivement qu’offensivement où ses centres n’ont pas toujours trouvé preneur.

Maxwell est toujours bon dans les grands matchs, il l’a confirmé encore pour les deux grands chocs face au Real Madrid, il gère aussi pour le reste, mais à 34 ans, le joueur semble plus que jamais heureux de jouer à Paris et de faire profiter ses jeunes coéquipiers de son expérience du grand niveau.

Cette joie et ce désir de transmettre, nous l’avons bien vu à l’œuvre quand Maxwell a pris l’initiative par exemple, d’inviter toute l’équipe chez lui avant le match retour de Madrid, pour manger une paella, pour décompresse et pou tisser les liens entre les joueurs en faisant tomber les barrières des cultures et de l’âge.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG