Restez connectés avec nous
Monaco/PSG - Madar félicite Pochettino et Mbappé pour cette victoire en finale

Autour du PSG

Monaco/PSG – Madar félicite Pochettino et Mbappé pour cette victoire en finale

Mickaël Madar, ancien joueur du Paris Saint-Germain (1999/2001), a pris la parole sur Canal Plus pour féliciter les Parisiens après leur belle victoire, ce mercredi, en finale de Coupe de France, 0-2 contre l’AS Monaco (voir résumé ici). Il a tenu à féliciter Mauricio Pochettino pour sa tactique qui a « anesthésié » Monaco même si le match n’a pas été très agréable à suivre. De plus, il a tenu à rendre hommage à Kylian Mbappé, attaquant de 22 ans, une nouvelle fois décisif.

Madar « Ce n’était pas beau mais c’était efficace… »

“Bravo au PSG. Ce n’était pas beau mais c’était efficace… On a vu un PSG qui a joué à un rythme assez lent, qui n’a pas pris spécialement de risques. Ils ont anesthésié Monaco, et surtout attendu que Kylian fasse la différence. C’est bien fait. On avait parlé de Pochettino qui n’avait pas été décisif sur certains matches. Là, c’est lui qui a mis en place cette tactique. Même si pour nous, elle n’a pas été agréable à voir, il a gagné. »

Madar « Une finale ça se gagne, il a joué l’efficacité »

« Il l’avait dit, il avait dit que l’objectif c’était de gagner, pas de faire un bon match. Une finale ça se gagne, il a joué l’efficacité. Le PSG n’a pas fait un mauvais match, attention, mais pour nous, téléspectateurs, on a envie de voir autre chose. Kylian Mbappé, ça fait un moment qu’il est efficace. Il a vraiment changé au niveau du comportement. Il a crevé l’écran sans avoir une tonne de ballons. Tout ce qu’il a fait, il l’a bien fait.“

Le match n’aura pas été très emballant dans le jeu. Mais après avoir perdu contre Monaco en Ligue 1 au Parc des Princes, malgré une domination. Pochettino a été plus pragmatique sur cette finale. Adieu le jeu ambitieux, il a ressorti un bon vieux 433 avec des profils très besogneux et défensifs. Cela n’a pas aidé pour voir du spectacle, mais Paris remporte une nouvelle Coupe de France, sans que Monaco n’ait eu son mot à dire. C’est la victoire d’un coach qui, conscient des difficultés de son équipe, ne s’est pas entêté à chercher le beau jeu. Cette partie, il verra l’année prochaine.

Mardar souligne que Mbappé a grandi et c’est vrai qu’il donne l’impression d’un homme nouveau et apaisé. Il a encore fait le job en finale, en marquant et en donnant un but cadeau à Mauro Icardi, attaquant de 28 ans. Le numéro 7 parisien a pris une nouvelle dimension. Il combat plus sur le terrain et surtout joue beaucoup plus avec ses coéquipiers. Il a décidé de mettre tout son talent au service de l’efficacité et ce n’est pas rien. Il aura été une lumière dans l’obscurité durant ce match difficile à regarder. Mais au final, Paris gagne et c’est tout ce que l’on retiendra.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG