Restez connectés avec nous
OM/PSG - Erding évoque le Classico et l'image du PSG à l'étranger
©Iconsport

Anciens

OM/PSG – Erding évoque le Classico et l’image du PSG à l’étranger

Joueur du Paris Saint-Germain de 2009 à 2012, Mevlüt Erding, attaquant âgé de 34 ans dorénavant au Kocaelispor, a connu de nombreux Classicos face à l’Olympique de Marseille. Le choc qui se tiendra ce dimanche, à 21h en clôture de la 11e journée de Ligue 1, a été l’occasion pour l’ancien Rouge et Bleu d’évoquer ses souvenirs du Classico sur le site officiel de la Ligue 1. 

Erding «Tous ceux qui étaient pour Paris s’asseyaient d’un côté et ceux qui étaient pour l’OM s’installaient de l’autre»

« La première chose qui me vient à l’esprit, c’est la pression, mais la bonne pression. J’étais un jeune joueur lorsque j’ai disputé des Classicos. Ça me rappelle aussi mes jeunes années à Sochaux. J’étais supporter du Paris Saint-Germain et quand on regardait les Classicos au centre de formation, il y avait une sacrée ambiance.

Dans la salle TV, on faisait deux camps. Tous ceux qui étaient pour Paris s’asseyaient d’un côté et ceux qui étaient pour l’OM s’installaient de l’autre. Plus tard, quand j’ai eu la chance de jouer ces matchs, je repensais à cette époque et je me disais qu’il fallait que je me donne à fond, que c’était un rêve d’enfant qui se réalisait. Et j’ai même eu la chance de marquer ! »

L’ancien parisien est aussi revenu sur l’actualité, ainsi que les récents résultats du club de la capitale. En évoquant notamment l’image que s’est construite le PSG à l’étranger.

Erding «En France, on souligne peut-être les défauts plus qu’ailleurs mais ce n’est pas le cas partout»

«Même s’ils ont perdu contre Rennes (0-2), ils restent largement devant au classement, ce qui leur permet de n’avoir aucune pression avant ce déplacement à Marseille. De l’extérieur, ce PSG paraît trop fort. Mais c’est une équipe tellement extraordinaire sur le papier qu’il y aura forcément des critiques. 

Je vis en Turquie et, ici, on parle du PSG comme on parle du Bayern, du Real Madrid… Voilà ce qu’est devenu le PSG. En France, on souligne peut-être les défauts plus qu’ailleurs mais ce n’est pas le cas partout. Avec Messi qui n’a pas gagné la Ligue des champions depuis quelques années, ça peut faire mal. S’il a signé à Paris, c’est pour la gagner en fin de saison.»

Les Classicos sont toujours un moment particulier. Même si le PSG a une équipe et un budget largement supérieurs à celui de l’OM, force est de constater que sur le terrain, les débats sont souvent plus équilibrés que ce qui pouvait être pensé. Même s’il y a eu quelques larges victoires en faveur du club de la capitale, les Olympiens ont su rivaliser plusieurs fois. C’est une rencontre un peu à part, avec une ambiance particulière. Cela permet d’avoir quasiment tout le temps un match de haute intensité, avec de nombreuses occasions.

Ce dimanche, le PSG devra tout faire pour s’imposer au Stade Vélodrome. Ce ne sera pas facile, mais les supporters Rouge et Bleu attendent une prestation XXL de la part de leurs joueurs. Le club de la capitale est dans une période où il enchaîne Ligue des Champions ainsi que championnat. Il n’a pas le temps de se relâcher et cela peut l’aider à monter en puissance avec cette belle affiche. Il le faut après des performances mitigées. Ce qui est certain, c’est que cette 11e journée de championnat va être marquée par ce choc et qu’il devrait ravir tous les amateurs de football avec un OM qui affiche un jeu spectaculaire dernièrement et un PSG capable de grandes choses.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens