Restez connectés avec nous
Pierre Ménès "Je pense que les Parisiens n’oublieront pas les moqueries et les tacles assassins reçus"

Autour du PSG

Pierre Ménès « Je pense que les Parisiens n’oublieront pas les moqueries et les tacles assassins reçus »

Mardi soir en Serbie, le Paris Saint-Germain s’est imposé 1-4 face à l’Etoile Rouge de Belgrade dans le cadre de la 6e et dernière journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. De quoi obtenir la qualification en 8e de finale et même la première place du groupe grâce à la victoire de Liverpool contre Naples (1-0). Le journaliste Pierre Ménès est revenu sur ce succès via son blog. Il ne manque pas de souligner la bonne performance du PSG et la réaction d’équipe des Parisiens face à la difficulté.

« Il y a incontestablement eu un déclic en terme de comportement lors du match face à Liverpool au Parc. On a revu à Belgrade, face à une opposition évidemment moins forte, les mêmes attitudes. On a vu une grande équipe, avec de grands joueurs, qui a fait une première mi-temps assez exceptionnelle et aurait pu marquer un ou deux buts de plus avant le repos.

(….)

Beaucoup de joueurs ont donné satisfaction dans ce match. Thiago Silva s’est montré impérial derrière même si on peut à la rigueur lui reprocher d’avoir mal dégagé de la tête sur la réduction du score de l’Étoile Rouge. Il faut se souvenir de ce qu’était le PSG dans ce début de campagne européenne, après sa défaite inaugurale à Liverpool (…)

« On a retrouvé le vrai Matador. »

Mais bon, même si ce n’est pas très original de dire ça, ce qui a fait la différence hier soir, c’est la MCN. (…) On a retrouvé le vrai Matador. Incroyable sur le plan défensif, auteur d’un but certes facile, il a par ailleurs très bien combiné avec ses deux compères d’attaque, qui comme par hasard l’ont aussi beaucoup plus cherché que d’habitude.

(…) Les deux autres ont survolé la rencontre. Mbappé : une passe décisive, dans le coup sur le but de Neymar et buteur sur le quatrième (peut-être hors-jeu). Neymar : très collectif avant le repos, un peu plus individualiste en seconde mais avec un nombre démentiel de fautes subies de la part de Serbes qui avaient visiblement mis un contrat sur sa tête, un but extraordinaire de sang-froid et une passe décisive pour Mbappé. Ce qu’on appelle des copies propres.

« Le PSG a réagi comme on attend qu’il le fasse : comme une grande équipe. »

(…) Je pense que les Parisiens n’oublieront pas les moqueries et les tacles assassins reçus après le nul arraché par Di Maria contre Naples au Parc lors de la troisième journée. Depuis, le PSG a réagi comme on attend qu’il le fasse : comme une grande équipe. », a écrit Ménès.

En effet, il est indéniable que le PSG a progressé au cours de cette phase de poules. C’était le groupe le plus difficile de ces dernières pour les Parisiens et c’est peut-être une excellente chose. La défaite à Liverpool a montré à Paris tout le travail qu’ils devaient faire et les efforts supplémentaires à fournir. Ensuite, petit à petit, l’équipe parisienne a grandi. On a vu hier un vrai collectif avec une volonté de gagner. Ce qui a confirmé les progrès aperçus deux semaines plus tôt face à Liverpool.

De quoi rêver d’une belle suite et éteindre une partie des critiques pour le moment. La MCN a prouvé ce que l’on a rappelé plusieurs fois face aux détracteurs trop hâtifs : il n’y a pas de souci particulier. Il fallait simplement travailler, mettre en place les automatismes et que tous les joueurs soient en forme. Cavani n’a pas été « boudé » hier, puisqu’il était prêt à combiner et en forme pour faire des appels. Ce qui a permis à l’équipe parisienne d’avoir une attaque quasiment impossible à arrêter.

Le plus beau étant que les attaquants n’ont pas oublié de défendre. Paris a ainsi été solide et a pu maîtriser globalement le match. A part le début de seconde période, qui souligne encore que le PSG doit savoir gérer ses temps faibles. Toujours est-il que le PSG a grandi en tant qu’équipe. On ne sait pas si les joueurs penseront aux critiques. Ils doivent surtout se souvenir de ce qu’ils se passent s’ils n’ont pas la bonne mentalité et ce qu’ils peuvent faire en jouant pour le collectif.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG