Restez connectés avec nous
Pochettino "c'est un échec de 50 ans, pas seulement de la saison dernière"
@Iconsport

Autour du PSG

Pochettino « c’est un échec de 50 ans, pas seulement de la saison dernière »

Sans grande surprise, mais avec une certaine attente car le dossier a été long à régler, Mauricio Pochettino a été limogé du poste d’entraîneur du Paris Saint-Germain au début du mois de juillet. Celui qui était arrivé en janvier 2021 et a été remplacé par Christophe Galtier, s’est longuement confié auprès d’Infobae. L’occasion de revenir sur sa situation, son aventure parisienne, les critiques, l’élimination contre le Real Madrid en 8e de finale de la Ligue des Champions et le projet notamment.

Pochettino « Tout s’est terminé assez tard. »

Comment est votre situation maintenant ? Avez-vous reçu une offre?

Je suis calme, assumant les circonstances que nous avons dû vivre. Tout s’est terminé assez tard. Nous signions la résiliation du contrat un jour avant le début de la présaison, entre le 3 et le 4 juillet, et il est clair qu’en ce moment c’est difficile car tous les projets sont fermés.

Alors maintenant je m’adapte à la nouvelle circonstance et toujours avec un œil sur le progrès et surtout sur l’analyse de tout ce qui a été la dernière année et demie au Paris Saint-Germain et, comme on dit toujours, l’expérience doit servir à progresser, à évoluer et je suis sûr que cette expérience sera très enrichissante pour nous et très utile pour l’avenir.

« Il y a des facteurs qui ne se contrôlent pas. »

Pochettino "c'est un échec de 50 ans, pas seulement de la saison dernière"

Mauricio POCHETTINO head coach of Paris Saint Germain (PSG) during the UEFA Champions League soccer match between Paris and Real Madrid at Parc des Princes on February 15, 2022 in Paris, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)

Quel bilan faites-vous de votre passage au PSG ?

Je pense que cela a été très positif. Les expériences doivent toujours être capitalisées pour en tirer des enseignements. Nous sommes des êtres rationnels qui devons penser ainsi. Sur le plan sportif on a gagné la Coupe, le Trophée des Champions et la Ligue 1 en un an et demi.

Mais bon, c’est clair que le projet du PSG c’est de gagner la Ligue des champions et tout ce qui n’est pas gagner la Ligue des champions peut toujours être pensé pour avoir été un échec.

En tout cas, c’est un échec de 50 ans, pas seulement de la saison dernière, car le PSG, surtout ces dix, onze dernières années, avec l’arrivée des nouveaux propriétaires, a pour objectif de gagner la Ligue des champions et je pense il va y parvenir parce que les ressources sont là, mais parfois dans le football ce n’est pas comme on pense ce que ça peut être, mais il y a des facteurs qui ne se contrôlent pas, mais en insistant année après année, le PSG pourra sûrement réaliser le rêve gagner ce titre.

Pochettino « Je pense que la faute de Benzema sur Donnarumma existait »

Un effet psychologique qui dépasse le jeu lors de l’élimination contre le Real Madrid ?

Eh bien, nous devrions mettre un psychologue à Chelsea, nous devrions mettre un psychologue à Manchester City, nous devrions mettre un psychologue à Liverpool et donc, si nous nous retirons également lors des dernières Coupes d’Europe, nous devrions mettre un psychologue dans toutes les équipes qui ont affronté le Real Madrid.

Je crois qu’il y a des circonstances dans le football qui arrivent, qui arrivent et qui ne peuvent pas être contrôlées. Je pense que la faute de Benzema sur Donnarumma existait et s’il avait été revu dans le VAR, aujourd’hui on parlerait d’autre chose, de l’élimination de Madrid.

Mais c’était un déclencheur qui a donné beaucoup de confiance au Real Madrid, une énergie différente sur leur terrain et logiquement nous avons fait une sorte d’erreur, mais c’est le football et cela ne doit pas aller au-delà de ce qu’est une analyse footballistique. C’est un jeu dans lequel le facteur chance et le facteur émotionnel ont une influence, mais je ne crois pas que ce soit un problème aussi évident et détectable au point qu’il y ait besoin de recourir à un spécialiste, un psychologue pour travailler.

Pochettino « C’est quelque chose qui continuera d’exister parce qu’il y a de nombreux facteurs. »

Je pense que ce sont des sujets de football qui sont facilement utilisés, mais j’aimerais connaître la réaction des personnes qui influencent cela, car je regarde depuis que je me souviens, à cinquante ans, j’ai beaucoup entendu parler de l’aspect psychologique dans le football, mais jusqu’à présent personne n’a trouvé cette solution et personne n’a donné les directives pour fournir aux équipes ou aux groupes des ressources ou des outils pour pouvoir le changer à un moment donné.

C’est quelque chose qui continuera d’exister parce qu’il y a de nombreux facteurs en cause. Le jeu est un contexte d’émotions, comme on le dit toujours, et vous ne trouverez jamais une solution ou une clé qui puisse changer à des moments où les besoins l’exigent.

Pochettino "c'est un échec de 50 ans, pas seulement de la saison dernière"

Mauricio POCHETTINO head coach of Paris Saint Germain (PSG) during the French Ligue 1 Uber Eats soccer match between Paris and Saint-Etienne at Parc des Princes on February 26, 2022 in Paris, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)

Croyez-vous en la psychologie appliquée au football ?

Bien sûr que j’y crois.

Pochettino « Qu’est-il arrivé à Manchester City, qui encaisse trois buts en cinq minutes ? »

Mais vous vous référez davantage à l’application.

Il faut d’abord pouvoir prouver qu’il s’agit d’un problème psychologique. Et puis si c’est démontrable et que c’est quelque chose qui peut être attaqué, il sera attaqué. Qu’est-il arrivé à Chelsea ? Qu’est-il arrivé à Manchester City, qui encaisse trois buts en cinq minutes ? De quoi parle-t-on ? D’un problème psychologique ?

Et il n’y aurait pas quelque chose dans l’autre sens? Quelque chose en faveur du Real Madrid et pas seulement contre les autres ? Valdano parle toujours de la « peur » qu’il engendre chez les rivaux ?

Il faut prendre du recul. D’après mes souvenirs dans le football, cela s’est toujours produit. Il y a des équipes qui ont fait des remontadas. Regardez cette finale de Ligue des champions entre Milan et Liverpool. On parle de grands joueurs, de grands entraîneurs.

Si nous remontons dans le temps, nous verrons que cela s’est toujours produit, et notamment lors des éliminatoires comme la Ligue des champions, mais aussi en Coupe UEFA ou en Copa Libertadores ou en Coupe du monde. L’équipe qui n’a rien à perdre prend des risques. L’équipe qui semble l’avoir gagnée veut se protéger et finit par encaisser, parfois de façon pas normale.

Pochettino « c’est beaucoup sous-estimé. »

Et pensez-vous que ces minutes sont celles qui vous ont coûté la place PSG ? Que les dirigeants vous expliquent-ils quand ils vous disent que vous allez partir et qu’ils cherchent un autre coach ?

Il faut aussi comprendre que le projet du PSG, au fur et à mesure qu’il avance, a de moins en moins de patience. L’exigence est plus grande. Mais les circonstances sont ce qu’elles sont. Dominer le championnat de France ou les compétitions nationales fait que le supporter ou l’observateur ne lui accorde pas l’importance qu’il mérite.

Cette année, nous avons remporté le dixième titre qui est historiquement égal à Saint Étienne, les deux équipes qui ont remporté le plus de titres en championnat de France. Il y a dix titres. On ne parle pas d’une cinquantaine. On ne parle que de dix titres. Donc, je pense que c’est beaucoup sous-estimé, ce n’est pas valorisé, mais bien sûr, quand vous gagnez, c’est une obligation et si vous ne le gagnez pas, il semble que ce soit un désastre total. Il n’y a pas non plus une telle excitation à gagner.

Tout est concentré sur la Ligue des champions et parfois cela distrait un peu et cette exigence semble n’exister que dans la Ligue des champions et dans d’autres compétitions c’est comme il ne serait pas nécessaire d’exiger beaucoup. Ni du côté externe et parfois, ni du côté interne, il n’est facile d’atteindre cette motivation.

Pochettino « je pense que nous avons fait du bon travail. »

Vous avez joué au PSG il y a deux décennies. Le changement institutionnel est-il perceptible en ce moment ?

Pochettino "c'est un échec de 50 ans, pas seulement de la saison dernière"

Mauricio POCHETTINO head coach of PSG looks dejected and Carlo ANCELOTTI head coach of Real Madrid during the UEFA Champions League match between Real Madrid and Paris at Estadio Santiago Bernabeu on March 9, 2022 in Madrid, Spain. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

Non, en soi, l’essence du club est toujours là. Les fans, ce qu’est Paris, ce que véhiculent ces couleurs, ce maillot, pour moi l’un des plus beaux qui soit. Je me souviens qu’il y a vingt ans, nous avions Ronaldinho, Anelka, Okocha, et la liste des cracks pouvait continuer. Il y a toujours eu de grands noms.

La seule chose qui a un peu changé maintenant, c’est l’attente, c’est-à-dire la Ligue des Champions, la Ligue des Champions et la Ligue des Champions. L’obsession, c’est la Ligue des Champions et tout ce qui n’est pas gagner la Ligue des champions est synonyme d’échec. Mais pas pour nous.

Je pense que nous avons fait un travail dans lequel nous avons été honnêtes, nous avons travaillé aussi dur que nous pouvions et nous avons eu ce malheur dans les dernières minutes contre Madrid. Nous avons atteint une demi-finale l’année précédente lorsque Mbappé s’est blessé lors du match aller contre Manchester City, et avec lui à Manchester, nous aurions pu atteindre la finale après avoir éliminé Barcelone et le Bayern Munich. En d’autres termes, je pense que nous avons fait du bon travail, peut-être pas reconnu à l’extérieur car l’attente était de gagner la Ligue des Champions.

Ensuite, vous avez eu des problèmes sans rapport avec le football, comme le « cas Icardi » qui en Argentine était le titre des journaux et des magazines tous les jours…

Je pense que nous avons très bien géré toute la question de la gestion en tant que staff. Les choses se passent dans chaque équipe et c’est beaucoup plus visualisé parce que cela se passe dans un club comme le PSG, où les projecteurs du monde sont et où tout est devenu beaucoup plus grand qu’il ne l’était.

Mais je pense qu’en tant que staff, nous avons eu la capacité de gérer de manière calme, modérée, en interne. On sait qu’après il y a des intérêts individuels ou d’image qui font parfois dire beaucoup de choses qui ne sont pas réelles, et on ne peut pas non plus lutter contre cela. Mais nous savons très bien ce qui s’est passé et nous partons avec la tranquillité d’esprit que nous avons donnée de notre mieux.

Pochettino « C’est différent et je l’accepte. »

Peut-on dire que la meilleure équipe que vous ayez constituée dans votre carrière a été Tottenham ?

C’est qu’il y a des équipes qui font confiance, comme Liverpool ou Manchester City, dans des projets à long terme et vous en donnent la possibilité. Je fais toujours la comparaison. On a gagné le championnat avec le PSG avec 15 points d’écart. On perd contre Madrid et évidemment on sait qu’il va y avoir des problèmes.

City est éliminé contre Madrid, trois buts en cinq minutes, mais la semaine suivante, ils achètent Haaland et donnent à l’entraîneur la possibilité de se réinventer à nouveau, de chercher des solutions et de gagner le championnat anglais, comme le PSG a remporté le championnat français. Les projets sont différents.

Il y a un Manchester City qui fait confiance à un manager qui est là depuis 6 ans et un PSG dans lequel il faut arriver et gagner. Et gagner la Ligue des champions, pas le championnat. C’est différent et je l’accepte. Ce n’est pas une critique. Quand nous sommes arrivés au PSG, nous savions que nous devions essayer de gagner la Ligue des champions si nous voulions poursuivre ce projet.

Pochettino "c'est un échec de 50 ans, pas seulement de la saison dernière"

Head Coach Mauricio POCHETTINO of Paris Saint Germain (PSG) during the Paris Saint Germain Press Conference at Parc des Princes on February 14, 2022 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG