Restez connectés avec nous
Pochettino «obligé de couper le temps de jeu» entre Navas et Donnarumma, selon Rothen

Autour du PSG

Pochettino «obligé de couper le temps de jeu» entre Navas et Donnarumma, selon Rothen

Avec l’arrivée cet été au Paris Saint-Germain de Gianluigi Donnarumma, portier âgé de 22 ans, énormément sont présentes sur la hiérarchie des gardiens, puisque Keylor Navas, âgé de 34 ans, était normalement le titulaire à ce poste-là. Sur les ondes de RMC, Jérôme Rothen, ancien milieu du PSG (2004-2010) désormais consultant, s’est exprimé à ce sujet et estime que le temps de jeu sera réparti équitablement entre les deux gardiens.

Rothen «Donnarumma a montré qu’il était en grosse progression»

«Le problème n’est pas Mauricio Pochettino et sa gestion. Il a un groupe de joueurs très talentueux et cela commence avec les gardiens. Kelyor Navas a été énorme avec le PSG la saison passée. Il a aidé le club à atteindre les demi-finales la saison passée, la finale l’année d’avant. Donnarumma a montré qu’il était en grosse progression. La preuve c’est qu’il a été champion à l’Euro en étant décisif. Au PSG, quand il a joué, il a été irréprochable. On ne peut pas lui reprocher d’avoir manqué certains matchs. Au contraire peut-être de Keylor Navas qui a parfois été hésitant sur le début de championnat. C’est à prendre en compte pour Mauricio Pochettino.»

Rothen «Pochettino est obligé de couper le temps de jeu de ses gardiens en deux.»

«Et puis, ce n’est pas lui qui a créé cet effectif-là. Au-dessus de lui il y a un directeur sportif qui doit faire les choses en fonction du collectif et du coach. Je ne suis pas certain que la priorité de Pochettino en début d’année c’était de prendre un deuxième gardien pour concurrence Keylor Navas. J’en suis même persuadé. Il n’y a pas de concurrence, Pochettino est obligé de couper le temps de jeu de ses gardiens en deux. Donnarumma et Navas feront selon moi le même nombre de matchs en fin de saison.»

C’est un casse-tête qui attend Pochettino. Si Navas mérite largement de joue au vu de la saison qu’il a réalisée l’an passé, Donnarumma s’impose lui comme le futur gardien du PSG, il n’a que 22 ans, est indéniablement l’un des meilleurs de sa génération et a déjà sa place au plus haut niveau. S’il a été recruté, c’est évidemment pour prendre la place de numéro un, que ce soit cette année ou l’année prochaine. À l’heure actuelle, on peut clairement dire que le temps du Costaricien est compté.

Mais il va falloir aussi voir le niveau du gardien italien dans les cages de la défense parisienne. Les performances de chacun au fur et à mesure de la saison vont logiquement être déterminantes dans les choix de Pochettino. Mais il va aussi falloir arriver à gérer les egos de chacun, puisque de son côté, Navas pourrait mal vivre de voir son temps de jeu diminué. Tout comme Donnarumma voudra enchaîner après un match comme contre Manchester City mardi.. Globalement, c’est donc un dossier compliqué pour le tacticien argentin, qui devra lui aussi, montrer ses capacités de gestion.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG