Restez connectés avec nous
PSG/Barcelone - Griezmann salue le match de Navas et parle de ses regrets du match aller
©IconSport

Autour du PSG

PSG/Barcelone – Griezmann salue le match de Navas et parle de ses regrets du match aller

Le Paris Saint-Germain et le FC Barcelone se sont quitté sur un match nul 1-1 (5-2 sur l’ensemble des deux matchs), miraculeux pour les Parisiens ce mercredi soir lors du match retour des 8es de finales de la Ligue des Champions (voir le résumé ici). Antoine Griezmann, attaquant de Barcelone, s’est félicité, au micro de RMC Sport, du match du soir de son équipe mais n’oublie pas d’exprimer des regrets sur le match aller.  

Griezmann « On a fait un bon match, surtout la première mi-temps où ils n’arrivaient pas à défendre contre nous« 

« Une soirée plus intéressante pour le Barça ? Un très bon niveau ?

Oui, mais vu l’aller ce n’était pas difficile. On a fait un bon match, surtout la première mi-temps où ils n’arrivaient pas à défendre contre nous. On a eu de grosses occasions. Il y a eu le but de Messi, mais Navas a fait un grand match. En seconde mi-temps; ils ont mieux défendu et ça a été plus compliqué.

Griezmann « C’est vraiment dommage, on a fait un gros match aujourd’hui »

On peut avoir des regrets vu ce qu’on a fait ce soir ?

Oui, mais surtout par rapport à l’aller. C’est vraiment dommage, on a fait un gros match aujourd’hui. Mais c’est comme ça, c’est le football, c’est la Ligue des Champions, c’est aller-retour et les 2 matchs sont très importants. Je pense que cela va nous donner de la confiance pour le reste de la saison.

On a parlé de le remontada en préparant le match ? On a senti une fébrilité du côté du PSG ?

Non, pas une fébrilité. Mais on sait que c’est à 11 contre 11, qu’on a Leo Messi. On savait qu’on aurait des occasions. On les a eues. Mais on n’a pas pu les mettre au fond. Il faut continuer et bien finir la saison. » 

On a revu le PSG qui a peur et cela n’avait pas manqué. La différence, c’est que cette fois Paris se qualifie. Mais que ce fut dur en première mi-temps. Les joueurs sont globalement tous passés à côté de leur match. Seuls Marquinhos et Presnel Kimpembe (défenseurs de 26 et 25 ans) et bien sûr Keylor Navas, gardien de 33 ans, ont été à la hauteur de l’événement. Marco Verratti et Leandro Paredes (milieux de 28 et 26 ans) ont totalement déjoué face au milieu du FC Barcelone.

En attaque, il n’y a pas eu d’étincelle. Les joueurs sont partis de trop bas et se sont épuisés face à des Barcelonais en surnombre dans ce secteur du jeu. La première mi-temps insipide a au moins permis de voir un gardien parisien en état de grâce, 9 arrêts dont un penalty de Lionel Messi. Il ne peut rien sur la frappe monstrueuse de Messi, son match a tutoyé les sommets. Quel gardien.

Griezmann n’oublie d’ailleurs pas de le saluer. Mais à l’image du Français, c’est bien le match aller que les Barcelonais peuvent regretter. Et comme il le souligne, c’est cela la Ligue des Champions, c’est aller-retour. Et heureusement pour Paris, car sur ce match seul il y a beaucoup d’inquiétude. La qualification devrait aider à faire passer la pilule, mais il faudra montrer un autre visage en quart de finale et retrouver les couleurs offensivement, car ce mercredi, il n’y a pas eu grand chose de rassurant dans ce domaine.

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG