Restez connectés avec nous
PSG/Bayern - Garétier souligne que "les fantômes sont maintenant exorcisés"
©Iconsport

Autour du PSG

PSG/Bayern – Garétier souligne que « les fantômes sont maintenant exorcisés »

Geoffroy Garétier, journaliste de Canal+, a participé au débrief de la chaîne cryptée de la qualification parisienne (0-1, retrouvez le résumé ici, et 3-3 au cumulé) face au Bayern Munich ce mardi au Parc des Princes en quart de finale retour de la Ligue des Champions (Paris affrontera Manchester City en demi-finale). Il a souligné l’importance de la performance du PSG a affiché de la confiance pour la suite.

« On peut être les analystes les plus sereins, les plus compétents, les entraîneurs les plus méthodiques, les joueurs les plus talentueux, à ce niveau là c’est l’irrationnel et la fatalité qui prennent le pouvoir. Pour une fois, la fatalité a parlé pour Paris. La pièce est tombée du bon côté.

Garétier « qu’on ne me dise pas que c’était un petit Barça et un petit Bayern. »

Quand vous éliminez à la fois le Barça et le Bayern alors vous avez les plus grands espoirs pour aller au bout de la compétition. Et qu’on ne me dise pas que c’était un petit Barça et un petit Bayern, parce que ce n’est pas vrai ! Ce que le PSG a fait est un immense exploit. Pas seulement à l’échelle du club, mais du football français depuis les origines du football européen. Cela conforte ce qu’on disait après le PSG-Barça, les fantômes sont maintenant exorcisés. Vous devez souffrir. Je suis assez confiant. Avec Neymar qui a retrouvé ce niveau physique, et donc cette plénitude technique, le PSG peut voir venir en demi-finale. Paris a vraiment des atouts.”

En effet, on ne peut pas oublier que ce quart de finale aurait pu basculer sur peu de choses en faveur du Bayern Munich. Comme sur la dernière occasion. Cependant, Paris aurait aussi pu mettre plus de buts sur de petits détails. Notamment au match retour, avec une performance de très haut niveau à laquelle il n’a manqué que l’efficacité. Le PSG a mérité sa qualification et confirme sa place parmi les grands d’Europe.

Non seulement parce qu’il va en demi-finale pour la seconde saison de suite (ce qu’aucun club français n’avait fait auparavant), mais aussi parce que c’est en éliminant le FC Barcelone et le Bayern. Comme le souligne Garétier, il serait insupportable de voir quiconque venir affirmer que c’est parce que ces clubs n’étaient pas au mieux. Tout le monde a souligné leurs qualités au moment d’affronter Paris, qui avait toujours plusieurs absents importants.

C’est justement là qu’est le grand point positif de cette performance. Le PSG a prouvé qu’il a un vrai groupe, un collectif fort. Cela en partie grâce au coach Mauricio Pochettino. Il n’a jamais paniqué ou râlé face aux absences. Il s’est simplement adapté en utilisant tous les joueurs de son groupe et avait souligné l’importance de « l’attitude » avant d’affronter le Bayern au retour sans Marquinhos (défenseur central et capitaine de 26 ans). Et les joueurs ont su lui donner raison sur le terrain. Espérons que cela continue.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG