Restez connectés avec nous
PSG/City - Garétier évoque des regrets et salue la performance des Citizens

Autour du PSG

PSG/City – Garétier évoque des regrets et salue la performance des Citizens

Geoffroy Garétier, consultant pour Canal Plus, est revenu sur la chaîne cryptée sur la défaite du Paris Saint-Germain, 1-2 contre Manchester City en demi-finale aller de la Ligue des Champions, jouée ce mercredi (voir résumé ici). Il regrette que les scénarios soient illisibles quand les Parisiens jouent. Ils peuvent alterner le chaud et le froid, un peu à l’image des deux mi-temps, contre les Citizens. Il évoque aussi le non-match de Kylian Mbappé et Neymar, attaquants de 22 et 29 ans.

Garétier « Ce ne sont même plus des montagnes russes là… c’est une montée et un crash »

“Depuis le début de la phase à élimination directe on est habitués à des scenarios incroyables et improbables avec le PSG. Des changements d’un match à l’autre, des changements d’une mi-temps à l’autre. C’est extrêmement difficile à analyser et à accepter. Ce ne sont même plus des montagnes russes là… c’est une montée et un crash. Navas n’était pas exceptionnel pour une fois. Et puis j’ai senti un crash physique. Pochettino et son staff ont beaucoup fait travailler pour cela, mais clairement il a manqué 45 minutes. On a eu une mi-temps extraordinaire dans les efforts. Tout le monde jouait pour tout le monde. Et très rapidement en seconde période ils n’y étaient plus. »

Garétier « Je trouve que Neymar et Mbappé ont été neutralisés trop facilement« 

Le verrou a sauté. Manchester City est monté et a joué dans sa zone de confort avec un jeu de passes chirurgical. Cette victoire de City, elle est logique. Ils ont joué au fil du match comme des patrons. Ce qui me laisse des regrets, ce sont les circonstances des deux buts de City. Le premier, le ballon rebondit devant Navas qui pense que ça va être intercepté. Le second c’est un coup franc où le mur s’écarte. Ce qui m’embête, c’est que je trouve que Neymar et Mbappé ont été neutralisés trop facilement. Finalement, le seul attaquant du PSG qui a été très bon, c’est Di Maria. »

Ce qui est bien avec le PSG, c’est que l’on ne s’ennuie jamais. Quand on croit que le match est maîtrisé tout bascule dans l’autre sens et inversement. Mais contre City, le PSG a vraisemblablement sombré physiquement après la pause. Si l’on rajoute que les joueurs clef, n’ont pas été exceptionnels. Mais on a vu des attitudes qui n’ont pas aidé à ce constat. Neymar et Mbappé, n’ont pas fait les efforts et en deuxième mi-temps quand tout le groupe a plongé. Est-ce possible de gagner à ce niveau si tous les joueurs ne font pas les efforts ? Cela parait compliqué. 

Mais même malgré cela, Paris n’a pas coulé au tableau d’affichage et s’en sort avec une courte défaite. City n’a pas été exceptionnel, mais Paris n’a pas réussi à se sublimer. Mais c’est aussi cela le PSG cette saison, l’alternance entre le chaud et le froid. Et comme Keylor Navas, gardien de 34 ans, n’a pas été le sauveur, cette fois-ci, le PSG n’a pas réussi à tromper les apparences.

Mais il reste un match retour, et cette défaite va inciter le PSG à aller au charbon pour tenter de rallier une nouvelle finale de la Ligue des Champions. Les joueurs seront jugés sur la réaction puisque dans les médias, seule la vérité du moment compte. Si Paris se dépouille et parvient à changer le cours des choses, ce match aller sera vite oublié. Il ne faut jamais insulter l’avenir, car si Paris remporte cette Ligue des Champions, l’opinion changera, c’est cela le football. Car City n’est pas apparu confiant après le match, preuve que Paris n’a pas été aussi nul que cela. Tant qu’il reste de l’espoir, le PSG peut voir venir. Mais si le PSG est encore en lice dans toutes les compétitions, cet état de grâce peut très vite se terminer. Il faut donc réagir très vite, dès ce samedi contre Lens (35e journée de Ligue 1) et ensuite au retour mardi prochain.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG