Restez connectés avec nous
PSG/Manchester United - Riolo "S’écrouler mentalement à ce point, ça vous range dans l’histoire du sport"

Autour du PSG

PSG/Manchester United – Riolo « S’écrouler mentalement à ce point, ça vous range dans l’histoire du sport »

Au Parc des Princes mercredi soir, le Paris Saint-Germain a tristement et étrangement réussi à gâcher son 8e de finale aller (victoire 0-2) en perdant 1-3 face à Manchester United. Une élimination très douloureuse et marquée par des erreurs grossières, presque impensables à ce niveau. Alors au moment d’évoquer ce match dans son édito, le journaliste Daniel Riolo (RMC Sport) n’a pas été tendre avec les Parisiens.

« On ne sait même pas quel mot employer. (…) Ce qui ne doit jamais se produire finit toujours par arriver. Deux fois en trois ans, c’est trop. Le traumatisme du Camp Nou est là. Il ne s’est jamais estompé. Tout le monde est coupable et les ‘solutions’ n’ont pas été trouvées. (…)

Il ne s’agit pas de tactique, de technique, de foot. Quand on se fracasse de la sorte face à une équipe qui ne fait rien, qui n’avait même pas l’idée de se qualifier, on est ailleurs. C’est irrationnel, surréaliste, incompréhensible et inexplicable. (…) Paris a offert la qualification. Les Parisiens ont dit aux Mancuniens: ‘prenez-la, on n’en veut pas’…

« Sa minable saison est terminée… »

C’est la dimension du sport la plus obscure, la plus fascinante. S’écrouler mentalement à ce point, ça vous range dans l’histoire du sport, ça vous met dans le chapitre des plus gros « losers » de tous les temps. Vous devenez un objet d’étude autant que de railleries. Pour aller dans le bon chapitre, il va falloir attendre, réfléchir, analyser. Le PSG a le temps, il n’a que ça à faire. Sa minable saison est terminée… », a écrit Riolo.

On aimerait dire que Riolo que totalement injuste dans son constat, mais il n’est malheureusement pas très éloigné du vrai. Simplement, il ne faudrait pas oublier que les Parisiens ont largement dominé, souvent bien défendu et obtenu plusieurs très bonnes occasions. La victoire, ou la qualification en tout cas, n’est en fait pas si loin. On peut penser au poteau de Bernat après le manqué de Mbappé, ou un à un penalty sévère. Ce sont des détails qui font basculer ce match dans l’histoire.

Sauf que justement, les joueurs répètent souvent que les détails font la différence en Ligue des Champions. Alors il serait temps de faire le nécessaire pour qu’ils soient en leur faveur. Là, presque à chaque fois, c’est une erreur parisienne qui permet à Manchester d’être encore envie. De quoi se dire qu’il y a un souci mental. Quelque chose de profond, car ce n’est pas la première fois. Il est temps de réussir à l’identifier et à le corriger.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG