Restez connectés avec nous
PSG/Monaco (5-2) - Dembélé régale, Ruiz s'impose, Donnarumma tremble... les tops et flops
©IconSport

Autour du PSG

PSG/Monaco (5-2) – Dembélé régale, Ruiz s’impose, Donnarumma tremble… les tops et flops

Ce vendredi soir, le Paris Saint-Germain s’est imposé 5-2 (résumé vidéo PSG/Monaco) contre Monaco lors de la 13e journée de Ligue 1 2023-2024 au Parc des Princes. On vous présente les tops et les flops de ce match.

Tops –

❤️ 5 buts, 34 en 13 matchs – 2.61 buts par match

Le PSG avait commencé timidement avec de grosses difficultés à marquer en Ligue 1, depuis quelque temps, tout va bien de ce côté-là. Encore des buts ce soir, le plus gros carton de la maison, contre l’un des favoris après avoir aussi étrillé l’OM. Le PSG est très loin d’être parfait (on y reviendra plus bas), mais contrairement aux dernières saisons, dans les matchs difficiles en Ligue 1, c’est eux qui imposent leur loi.

Fabian Ruiz

Comment ne pas le mettre à l’honneur. Il a toujours été un excellent joueur, mais il a mis du temps à s’adapter au non-jeu de Christophe Galtier. Dans une équipe qui joue, il est meilleur. Ce vendredi soir, il a régalé et délivré une belle partition. On en redemande, c’est à lui de faire mieux à chaque fois.

Dembélé… enfin…

Dire qu’on a attendu son but serait un peu trop léger. Il l’a fait, il peut mettre cela derrière lui, mais surtout, il a fait un très gros match. Insaisissable, il a fait vivre l’enfer à la défense de Monaco sur son côté. À lui d’être régulier et s’il l’est, alors le PSG pourra surement faire de grandes choses.

La prise de risque de Vitinha, la présence de Ramos et la belle rentrée de Kolo Muani

Pêle mêle, Vitinha n’a pas été extraordinaire, il ne tente pas assez vers l’avant. Dommage, car il prend sa chance une fois et c’est la régalade. On l’attend encore plus dans ce domaine. Ramos a été omniprésent, combatif. Il s’est déplacé sur le terrain pour deux, il est récompensé par un but. Kolo Muani est rentré et son but va lui faire du bien, avant cela, il était déjà très remuant.

Flops –

😡 La fracture temporelle – Donnarumma où l’épisode du temps qui s’est arrêté… pour lui

Oui, il est extraordinaire sur sa ligne, non son jeu au pied n’est pas immonde, mais sa perception du temps quand il a le ballon est une vraie énigme. Il a joué au ralenti sur son erreur, qui est presque impardonnable à ce niveau. Il doit en prendre conscience, car c’est le genre de boulette qui ne pardonne pas en Ligue des Champions. Pour le reste, il a été impeccable, comme souvent.

La fracture spacio-temporelle – Skriniar et son replacement une étoile

Skriniar n’a pas fait un « mauvais » match, mais même dans ces conditions, on trouve à redire, c’est dire qu’il n’arrive pas à être au top tout un match. On sait qu’il ne sera jamais un Thiago Silva en puissance, mais il a trop de moment où sa lenteur prend le dessus. Alors cela ne se voit pas toujours, car nos yeux sont rivés sur d’autres plans, mais il est bel et bien en retard réguliérement et sur le but de Balogun, c’est lui qui remet en jeu le buteur avec son placement. Jouer le hors jeu avec Skriniar en homme de base, c’est peut-être une faute de gout qu’il faudra corriger.

Trop d’occasions concédées, une maitrise perdue par période

Luis Enrique demande une maitrise de tout instant, le PSG n’arrive pas à l’avoir tout le match et comme l’équipe est offensive, alors il y a des trous et de nombreuses situations adverses. Heureusement que le roi des expected goal avait laissé son efficacité dans les travées du Parc des Princes, car cette victoire aurait pu basculer en mini-drama par moment.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG