Restez connectés avec nous
PSG/Nantes - Domenech pense que Messi "n'a pas besoin de trop jouer"
©IconSport

Anciens

PSG/Nantes – Domenech pense que Messi « n’a pas besoin de trop jouer »

Raymond Domenech, ancien sélectionneur de l’Équipe de France, s’est exprimé dans L‘Équipe du Soir, sur le cas Lionel Messi, attaquant de 34 ans du Paris Saint-Germain, qui vient de rejouer avec la sélection juste après une petite blessure. Pour lui, il n’y a pas besoin de le faire forcer, il souligne que l’Argentin peut très bien jouer un bout de la fin de match contre Nantes. Il sera temps par la suite de savoir si Messi pourra être titulaire contre Manchester City la semaine prochaine.

Domenech « Il n’a pas besoin de trop jouer dans l’état où il est »

« Il n’a pas besoin de trop jouer dans l’état où il est. C’est quelqu’un qui peut être performant sur une demi-heure ou trois quarts d’heure. Il peut entrer en fin de match s’il y en a besoin. Ça ne veut pas dire qu’il ne sera pas titulaire en Coupe d’Europe (face à Manchester City en C1 le 24 novembre, ndlr). S’il n’est pas en état, il peut aussi ne pas être titulaire pour le match de Coupe d’Europe. On n’est pas là en train de dire qu’il faut juste absolument préparer Messi pour ce match-là. Je pense qu’ils sont en situation et ils ont quelques joueurs qui peuvent faire le travail. »

Domenech « Lui, il dit ce qu’il veut mais c’est l’entraîneur qui décide »

« Il a joué le Brésil dans la nuit de mardi à mercredi, il a atterri mercredi à Paris et va jouer samedi. Moi, je lui laisserais faire une mi-temps ou 20-25 minutes de fin de match où il peut jouer comme une séance d’entraînement pour préparer l’autre match.  Si c’est le joueur qui demande à jouer ? Lui, il dit ce qu’il veut mais c’est l’entraîneur qui décide. Je ne sais pas ce que va décider l’entraîneur à ce niveau-là, après ça dépend de la stratégie. Il peut très bien dire : ‘Je le fais jouer d’entrée et je le sors à 20-25 minutes de la fin’, mais si le joueur ne veut pas sortir et qu’il veut jouer tout le match. On ne s’en sort pas de cette histoire-là, c’est l’entraîneur qui décide. »

Les matchs s’enchaînent, les joueurs enchaînent les voyages et les calendriers du football sont toujours plus perturbants jours après jour. Les joueurs doivent enchaîner avec leurs clubs, leurs employeurs, mais aussi honorer les sélections nationales. Cela fait beaucoup, mais le football est ainsi organisé. Le PSG, qui possède de nombreux internationaux regarde les trêves internationales avec inquiétude. De plus, dans le cas de Messi, le PSG l’a vu partir alors qu’il n’avait pas encore repris avec le groupe parisien suite à une petite blessure. La peur de tirer trop sur le physique des joueurs semble évidente et justifiée. 

Domenech évoque la rencontre contre Nantes et la possibilité pour Mauricio Pochettino d’aligner d’entrée le sextuple Ballon d’Or. Cela peut être risqué, notamment avec le début de saison compliqué de la Pulga. Messi n’a pas besoin de jouer tout le match, ce serait prendre un risque. Mais ne pas le faire jouer serait mal vu par son clan et le joueur lui-même. Pochettino doit choisir, c’est lui l’entraîneur et son métier n’a plus de sens si ce sont les joueurs qui décident. En prévision du match contre Manchester City de la semaine prochaine, il serait de bon ton de ne pas trop tirer sur la corde chez certains joueurs. Paris à de la ressource, comme le souligne Domenech.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens