Restez connectés avec nous
PSG/Saint-Etienne - Les notes des Parisiens : Mbappé et Icardi sauvent un petit Paris
©IconSport

Autour du PSG

PSG/Saint-Etienne – Les notes des Parisiens : Mbappé et Icardi sauvent un petit Paris

Ce dimanche, dans le cadre de la 33e journée de Ligue 1 2020-2021, le Paris Saint-Germain affrontait Saint-Etienne au Parc des Princes. Après un match difficile et plein de rebondissements à la fin de la rencontre, les Parisiens ont su s’imposer 3-2. Voici nos notes des Parisiens.

Gardien –

Sergio Rico (4) -Il n’a pas eu trop de travail à faire en première mi-temps. Il ne peut pas grand-chose sur le premier but stéphanois, mais est coupable d’une faute de main sur le second.

Défenseurs –

Alessandro Florenzi (6) – Il a réalisé un très bon début de match malgré son retour tout frais de blessure. On a vu bien plus d’allant offensif qu’avec ses concurrents Dagba et Kehrer. Il a bien pris le couloir droit mais à tout de même souffert du fait que le jeu passe plus de l’autre côté. Petit à petit dans le match il a baissé de pied. Remplacé par Colin Dagba à la 76e minute.

Thilo Kehrer (6) – Il n’a pas été trop inquiété au début de match. Il a été assez sérieux. Il a raté une passe ou deux assez faciles, sa confiance n’est toujours pas au plus haut. Mais son match n’est pas catastrophique. Il a été sobre mais bien présent. Pas impérial sur le but de ST Etienne.

Presnel Kimpembe (6.5) – Solide, il a fait de bonnes interventions au début du match, pour couper les occasions des verts. Il a essayé de mener la révolte mais il n’a pas réussi tout de suite. C’est Mbappé qui a montré la voie.

Mitchel Bakker (4) – Il est toujours combatif mais toujours aussi peu inspiré pour aider son équipe à aller de l’avant. On attend qu’il prenne plus confiance en lui car il y a un potentiel chez ce jeune joueur. Le ballon semble lui brûler les pieds parfois. Il court trop en direction de son but. Cela pénalise trop les offensives parisiennes.

Milieux –

Ander Herrera (6.5) – Il a toujours une grosse activité sur le terrain. Travailleur hors pair, il fait beaucoup de bien à la récupération. Il joue juste, bien qu’il n’y ait pas de folie dans son jeu. Il est moins à l’aise quand il faut faire le jeu et en Ligue 1 les adversaires de Paris jouent souvent avec un gros bloc. C’est lui qui fait l’ouverture sur le but de Mbappé, quelle inspiration.

Danilo Pereira (7) – C’est un élément solide de cette équipe. Il met beaucoup d’impact au milieu et devient un élément très important de cette équipe. Dommage, il aurait pu marquer le premier but sur le coup franc de Sarabia sur le poteau, il est à la réception mais se manque totalement.

Rafinha (6) – On attend plus de lui dans le jeu vers l’avant notamment pour faire sauter les verrous. Il ne semble pas au maximum physiquement parlant même s’il a réussi de belles choses. On attend un peu plus de manière globale.  Il a tout de même tenté sa chance à plusieurs reprise mais a manqué de conviction. Il a eu une occasion de faire mouche mais son tir est bien arrêté par Green, le portier de Stéphanois. Il a continué à tenter en seconde mi-temps mais a eu du mal dans les derniers gestes. Remplacé par Marco Verratti à la 66e minute.

Attaquants –

Pablo Sarabia (6.5) – À la 28e minute, il tire un coup franc sur le poteau. C’est la première grosse occasion des Rouge et Bleu. À côté de cela, sa première mi-temps est plutôt timide, il s’est montré assez disponible mais n’a pas réussi à faire de différences marquantes. Remplacé par Angel Di Maria à la 66e minute.

Moise Kean (6) – Il est toujours dans la générosité au niveau des efforts. Mais il est aussi maladroit techniquement par moments. Il fait du bien dans les replis défensifs mais on l’attend un peu plus dans la surface. Remplacé à la 66e minute par Mauro Icardi, auteur du but de la victoire.

Kylian Mbappé (9) – Assez discret, il a participé à la construction de quelques phases offensives. Il aurait pu obtenir un penalty, juste avant la mi-temps, mais il est touché après sa frappe qui s’envole au-dessus du but, l’arbitre a estimé que la faute ne l’a pas empêché de tirer. En seconde mi-temps, il est l’auteur d’un bon coup franc qui ne trouve pas le cadre. Il marque sur une passe fantastique de Herrera, après un bel enchaînement. Ses retours défensifs en fin de match, son abnégation, il va chercher le penlaty et le transforme. Quel joueur.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG