Restez connectés avec nous
Quand le PSG joue collectif il est «irrésistible», assure Beye
©Iconsport

Autour du PSG

Quand le PSG joue collectif il est «irrésistible», assure Beye

Avec 10 victoires en 12 matchs de championnat, le Paris Saint-Germain a un bon bilan comptable. De même avec sa première place dans le groupe en Ligue des Champions. Malgré cela, il reste sous les critiques à cause de son fond de jeu décevant et ses victoires sur le fil, comme face au LOSC ce vendredi (2-1). Sur le plateau du Canal Football Club, Habib Beye, ancien joueur formé au PSG, désormais consultant, s’est exprimé à ce sujet.

Beye «Ce qui peut être compliqué par la suite, c’est la répétition de certaines attitudes»

«Déjà, il faudrait définir ce qu’est une identité de jeu. Il y a des équipes, quand vous les regardez jouer, vous savez que c’est l’équipe de Guardiola ou de Tuchel. Au PSGce n’est pas le cas. Néanmoins, aujourd’hui, c’est surtout lié à l’effectif et à ses individualités. Ce qui peut être compliqué par la suite, c’est la répétition de certaines attitudes : de penser qu’on peut laisser seulement six ou sept joueurs défendre, ils pourraient le payer. La réalité contre Lille, c’est qu’ils ne jouent pas pendant une heure et qu’ils accélèrent durant trente minutes. Là, c’est suffisantdonc ils sont confortés dans ce qu’ils font.»

Beye «quand ils ne sont pas collectifs, l’équipe descend de niveau»

«Je ne dis pas que c’est de la suffisance, mais ils savent très bien qu’avec la force des individualités ils font la différence et ce, même en Ligue des Champions. Contre Leipzig, le contenu n’est pas terrible mais leurs individualités font la différenceQuand cette équipe joue de manière collective, ils sont irrésistibles. Et quand ils ne sont pas collectifs, l’équipe descend de niveau. Est-ce que leurs individualités peuvent à chaque fois les sortir de ces difficultés ? c‘est toute la question. »

Évidemment, cette équipe a énormément de choses à corriger si elle veut atteindre ses principaux objectifs. Mais pour le moment les résultats sont là, il y a même ce succès face à Manchester City (2-0) en Ligue des Champions, qui confirme que le PSG sait répondre présent dans les gros rendez-vous. Globalement, il n’y a pas de quoi s’inquiéter puisque cette équipe est en pleine construction. D’ici la trêve hivernale, il y a plusieurs rencontres qui vont permettre d’en savoir un peu plus les capacités de cette équipe.

L’enchaînement des matchs, va aussi permettre à Mauricio Pochettino, coach du PSG, de trouver les bons ajustements à faire, afin que les joueurs soient encore plus performants. À l’heure actuelle, il est impossible de tirer des enseignements. Il y a des choses positives très prometteuses, comme la force mentale et la détermination de l’équipe. Mais aussi des points noirs, comme son fond de jeu parfois trop faible, ou un manque d’efforts collectifs. Les prochaines semaines seront donc déterminantes, puisque ce qui est certain, c’est que cette équipe doit tout de même montrer des signes de progression.

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG