Restez connectés avec nous
Rabésandratana veut que Marquinhos reste capitaine au PSG
©IconSport

Autour du PSG

Rabésandratana veut que Marquinhos reste capitaine au PSG

Eric Rabésandratana, ancien joueur du Paris Saint-Germain (1997/2001), s’est exprimé dans L’Equipe et a été interrogé sur les joueurs susceptibles d’être capitaine au PSG. Il voit Danilo Pereira, milieu de 30 ans, comme le joueur idoine pour ce rôle. Il vante ses qualités de bagarreur, mais aussi son sens du collectif. Mais il n’oublie pas de reconnaître que le Portugais n’est pas un titulaire indiscutable. Enfin, il a abordé le cas Kylian Mbappé, attaquant de 23 ans, qui sort du lot, mais selon Rabésandratana, il n’a pas vraiment le profil « rassembleur ». Selon lui, Marquinhos, défenseur de 27 ans, doit garder le brassard, parce qu‘il n’est pas le problème, c’est l’absence de collectif qui le met en difficulté dans ce rôle, où il est de fait moins écouté.

Rabésansdratana « Danilo a le comportement idéal, il donne tout, est là pour bosser, pense collectif »

« Danilo a le comportement idéal, il donne tout, est là pour bosser, pense collectif. Mais il y a un problème de statut. Aujourd’hui, le joueur qui sort du lot, c’est Mbappé, décisif dans les moments clés. Mais ce qui l’aide est d’être concentré sur ce qu’il a à faire et, dans son attitude, ce n’est pas forcément un rassembleur. Il a la légitimité et est le leader technique, mais le rôle de capitaine, il faut le laisser à « Marqui ». Ce n’est pas une question de choix du capitaine, on a besoin de leaders. Et si tu n’as pas d’esprit d’équipe, avec des valeurs et une identité communes, c’est plus compliqué pour le capitaine de rassembler ou de recadrer. »

Le cheminement est juste pour Rabésandratana. Danilo a l’âme d’un capitaine, mais il n’est pas assez indéboulonnable dans l’effectif pour l’être. Mbappé, râle souvent et son attitude parfois individualiste pose le doute de sa capacité à rassembler en tant que capitaine. Enfin, Marquinhos, est un bon capitaine quand l’équipe tourne bien. Il est plus en difficulté quand l’équipe doute. 

Mais comme le dit l’ancien défenseur du PSG, Marquinhos n’a pas été aidé par les autres leaders. Nombreux joueurs ont échoué dans le leadership et il faut davantage reposer les bases d’une équipe, d’un collectif plutôt que de remettre en question le seul Marquinhos. Si l’équipe est mieux structurée, le capitaine a plus de poids. La remise en question au PSG doit être générale. Il n’y a pas un fautif, c’est un ensemble de choses.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG