Restez connectés avec nous
©Iconsport

Autour du PSG

Revue de presse : Messi et Hakimi blessés, gueule de bois et Donnarumma

Dans cette revue de presse, deux coups durs, Lionel Messi et Achraf Hakimi sont blessés. Gianluigi Donnarumma, tour de contrôle, se livre alors que Galtier se cherche une équipe pour les prochaines échéances. Les supporters vivent des lendemains de défaites difficiles et la perspective de voir le bout du tunnel ne semble pas être réaliste pour tout le monde.

Si Hakimi et Messi ne sont pas là contre Monaco, cela risque d’être un match très difficile. S’ils ne sont pas là contre le Bayern Munich, il faut allumer un cierge. Non pas que les deux joueurs soient la condition de victoire mais bien parce que les ressources parisiennes manquent, il y a de moins en moins de joueurs pour aller chercher des victoires contre des tops équipes. C’est aussi cela le PSG du mois de février. Il reste du beau monde mais des manques à des postes clefs. Il va falloir faire le dos rond, avancer avec humilité et mettre sa vie sur la pelouse.

Donnarumma retrouve des couleurs sur les deux derniers matchs. Il est décisif et assez inspiré. Le départ de Navas, quoiqu’il en dise, lui donne encore plus d’importance. Il est désormais le numéro 1 aux yeux de tous et cela fait une grosse différence. Il a des capacités incroyables mais a pas mal fait de boulettes, ces derniers temps. Pas de grosses erreurs mais des approximations qui peuvent faire peur.

Mais il est là, il communie avec les supporters, il a le sourire et c’est un garçon qui semble aider le vestiaire et que tout le monde apprécie. Il se veut rassurant sur la suite, il ne peut pas dire autre chose. Il sait qu’il sera essentiel contre Monaco et le Bayern Munich, c’est aussi cela le rôle du gardien de but, faire des miracles. Il peut sauver un match, comme Navas l’a fait en son temps. On espère tous qu’il retrouve sa confiance et qu’il soit au niveau des attentes, mais ce poste de gardien de but n’est vraiment pas évident à appréhender.

Au PSG, c’est la bérézina, la déroute contre l’OM a mis des doutes en plus sur les capacités parisiennes, de Galtier. Les supporters ont honte et sont déçus, les promesses n’ont pas été tenues. Il faut dire que Paris ne joue pas au football comme les autres pour Galtier et il rappelle souvent que son équipe a des caractéristiques spéciales. Mais plutôt que de nous ressortir l’envie de créer offensivement, le talent de la MNM etc…Il ferait mieux de parler d’efforts sur le terrain, de sacrifice et d’envie de gagner ensemble.

Pour l’heure, il n’a plus de plan. Son premier : s’appuyer sur Mbappé n’est plus possible, le joueur est blessé. Le second : s’appuyer sur Messi, n’est plus vraiment possible, le joueur s’est blessé.

Il lui reste Neymar et offensivement, c’est assez maigre pour aller jouer un mastodonte. Mais c’est aussi dans les crises qu’on peut faire les meilleurs choix, peut-être que Galtier, contraint, va donner sa chance à une équipe, avec des jeunes, avec des joueurs à leur poste et que tout ce beau monde va se dépouiller, comme on ne le voit pas souvent au PSG. Il n’y a plus que cela à espérer.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Autour du PSG