Restez connectés avec nous
Riolo ne comprend pas que Tuchel apprécie autant Kehrer et évoque une prise de conscience au PSG depuis Madrid

Autour du PSG

Riolo ne comprend pas que Tuchel apprécie autant Kehrer et évoque une prise de conscience au PSG depuis Madrid

Daniel Riolo, journaliste de RMC Sport, était sur le plateau de L’After Foot mercredi soir a donc donné son avis sur la victoire du Paris Saint-Germain au Mans (1-4) dans le cadre des 8es de finale de la Coupe de la Ligue (retrouvez le tirage des quarts de finale ici). Cela avec notamment une interrogation autour de Thilo Kehrer, défenseur de 23 ans qui a perdu le ballon sur le but manceau.

« Le PSG a joué un match d’entraînement. Qu’est-ce que tu veux dire… que Choupo-Moting a marqué des points et qu’il faut maintenant compter sur lui ? Que Kurzawa a été plutôt bon et que l’on a maintenant un vrai concurrent pour Bernat ? Que la rentrée de Thilo Kehrer est rassurante deux mois avant le match à Dortmund ? Kehrer, pourquoi Tuchel le kiffe à ce point ? Il a encore été pas rassurant. On pourrait faire une sorte d’enquête pour retrouver les kifs entraîneur-joueur, avec des joueurs qui jouaient sans que l’on sache pourquoi.

On sent plus d’implication ?

Est-ce que le match à Madrid a réveiller certaines personnes, fait comprendre qu’ils étaient loin du haut niveau ? Peut-être, certains matchs difficiles peuvent servir. »

Un Paris tranquille grâce à son sérieux et Kehrer à ne pas condamner.

Pour ce qui est du match dans sa globalité, sans aller jusqu’au constat très simpliste de Riolo, on peut admettre que ce n’est pas un match qui marquera les esprits. Il fallait jouer sérieusement pour s’imposer face à une équipe clairement moins forte et les Parisiens l’ont fait. C’est très bien d’avoir abordé cette rencontre avec envie et concentration afin d’imposer sans crainte. On note tout de même, l’écart a été très vite réduit quand le PSG s’est relâché.

C’est plutôt de cela dont Kehrer a été victime, outre le fait qu’il ne faut pas juger trop durement un joueur qui était titulaire pour la première fois depuis une blessure au moins d’août. S’il perd la balle, c’est en grande partie parce qu’il n’avait pas de solution. Tous les joueurs autour marchaient et étaient pris. C’est à prendre en compte. Et s’il est international allemand, c’est bien qu’il n’y a pas que Tuchel qui lui voit des qualités.

On retient surtout de ce match que les Parisiens ont encore joué en équipe, avec les efforts nécessaires pour ne pas être en difficulté. Même s’il y a eu de la gestion à la fin, ce qui est plutôt normal. Il reste que le PSG a très bien réagi au match difficile à Madrid le 26 novembre dernier. Il semble que chacun a compris ce qu’il faut faire pour que l’équipe puisse briller.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG