Restez connectés avec nous
Rothen évoque le dossier Donnarumma et «les erreurs du passé»
©Iconsport

Autour du PSG

Rothen évoque le dossier Donnarumma et «les erreurs du passé»

En fin de contrat avec le Milan AC, Gianluigi Donnarumma, gardien âgé de 22 ans, est annoncé dans le viseur du Paris Saint-Germain. Alors que le club de la capitale vient de prolonger Keylor Navas, son portier âgé de 34 ans, cette rumeur autour de Donnarumma peut donc relever quelques interrogations. Sur les ondes de RMC Sport, Jérôme Rothen, ancien joueur du PSG (2004-2010), désormais consultant a évoqué ce dossier et son pessimisme. 

Rothen «Anticiper le départ de Keylor Navas, qui vient de prolonger, je trouve ça moyen.»

«Je ne reproche pas la qualité du gardien de but, je ne lui reproche pas d’être un gardien d’avenir malgré qu’il doit progresser, ce qu’il n’a pas forcément fait ces dernières années. Je trouve que le niveau de sa précocité était impressionnant mais que derrière, ça a un peu stagné. Anticiper le départ de Keylor Navas, qui vient de prolonger, je trouve ça moyen.

Si c’est pour prendre Donnarumma et le prêter, pourquoi pas ? Dans ce cas-là, il revient dans un an et Keylor Navas n’aura « que » 35 ou 36 ans donc il peut encore évoluer à un très bon niveau, sachant qu’il est à son meilleur niveau actuellement. Ce n’est même pas fragiliser Keylor Navas mais essayer de trouver une place à Donnarumma.

Rothen «Je pense qu’ils font encore des bêtises»

Le PSG a d’autres priorités bien plus importantes que de prendre un deuxième gardien de la trempe de Donnarumma. Je pense qu’ils font encore des bêtises et que les erreurs du passé… ils font encore la même chose. Si on ne les attire que d’un point de vue financier, il ne faut pas s’étonner après qu’en terme d’image, respecter l’institution… eh bien ils ne respectent pas forcément.»

Le problème est qu’après la saison qu’a réalisée Keylor Navas et sa prolongation de contrat, il est très surprenant de voir le PSG se pencher sur un gardien de but. Durant toute la saison, cette équipe avait des carences claires, que soit du côté de ses latéraux ou encore au milieu de terrain. À l’heure actuelle, le poste de gardien de but n’est pas une priorité et en recrutant un joueur comme Donnarumma, qui est titulaire en club comme en sélection, cela peut encore rajouter de nombreux problèmes au niveau de la gestion.

Cependant, dans ce dossier, la stratégie du club de la capitale est claire, l’objectif est simplement de ne pas laisser passer le joueur qui est libre de tout contrat et pourrait être très cher au moment de chercher un remplaçant pour Navas. Si le PSG devait renforcer ce poste de gardien de but, ce serait évidemment une opportunité en or. Mais au vu du niveau de Navas, il n’y a aucune raison qu’il n’aille pas au bout de son contrat, cela pousserait donc le club de la capitale à prêter le portier italien pendant trois saisons.

Si cette opportunité est intéressante, puisqu’il s’agit du futur à ce poste de gardien de but, cela représenterait aussi un énorme casse-tête pour le PSG. Globalement, ce recrutement n’est clairement pas une priorité pour le club de la capitale. Il y a énormément de postes à renforcer avant de penser à celui de gardien de but. D’ici la fin de contrat de Navas en 2024, le PSG a aussi le temps de préparer l’avenir sans pour autant se jeter sur une opportunité dès aujourd’hui, qui pourrait être plus un casse-tête qu’autre chose. Si Donnarumma est effectivement recruté, espérons que ce sera avec un plan bien préparé.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG