Restez connectés avec nous
Le clan Nasser Al-Khelaïfi réagit après la perquisition à son domicile
©Iconsport

Anciens

Rothen réagit à l’interview d’Al-Khelaïfi « je reste persuadé qu’il a une autre stratégie »

Jérôme Rothen, ancien ailier du Paris Saint-Germain, a réagi dans Rothen S’enflamme, l’interview de Nasser Al-Khelaïfi donnée au journal à Marca. Pour Rothen, pas question de croire sur parole le discours du président parisien. Selon lui, Al-Khelaïfi a surtout voulu garder tout le monde concerné jusqu’à l’obtention du titre de Champion de France et aura un autre discours pour la suite. Rothen veut du temps pour le duo Galtier/Campos et bien sûr serait étonné de voir Lionel Messi et Sergio Ramos, prolongés.

Rothen « Cela fait froid dans le dos de voir l’interview de Nasser dans Marca »

« Cela fait froid dans le dos de voir l’interview de Nasser dans Marca. Moi je reste persuadé qu’il a une autre stratégie. Là, il y a beaucoup de communication. On est en cours de saison et il y a un titre à aller chercher. Une fois qu’ils auront assuré ce titre de champion, peut-être qu’il aura une communication différente. Il y a des joueurs à ne pas déstabiliser. Il se dit concentré sur certaines négociations mais je pense qu’ils ne veulent pas conserver Ramos ou Messi.

Rothen « Si Ramos ou Messi prolonge, ce n’est pas le projet qui a été vendu il y a un an »

Le coût est très élevé et il y a le fair-play financier. Il va falloir libérer les gros salaires. Il va se passer beaucoup de choses. Au niveau marketing, il a raison d’être content. Le PSG va être estimé à des milliards. Nasser, il ne connaissait rien de la France et du football avant. Il apprend à force de côtoyer des gens. Il a fait confiance et certaines personnes lui ont fait du mal. Il faut laisser un peu de temps pour laisser le projet en place avec Campos et Galtier. On fera le bilan après deux ans. Si Ramos ou Messi prolonge, ce n’est pas le projet qui a été vendu il y a un an. » 

Avec le président du PSG, on peut s’attendre à tout. Il revient chaque année avec un discours offensif pour finalement que rien ne change. Il faut croire qu’il a peut-être été satisfait de ce qu’il a vu. Si ce n’est pas sur le terrain, il a sûrement constaté que le PSG restait en plein essor grâce à ses vedettes. Aujourd’hui, la valeur de Lionel Messi, par exemple, n’est plus soumise à son niveau de jeu. On l’a constaté, il n’est pas très bon en 2023, et malgré les critiques, il garde sa « fan base » qui ne se soucie plus de ses performances.

Le PSG est une grosse marque, possède de grands joueurs (du moins sur le papier) et cela suffit sûrement au président. De toute façon, la fin de saison approche, il va bientôt être temps de définir les contours de la prochaine saison et on espère qu’il ne viendra pas faire son discours contre-productif.

On verra s’il mise encore sur le duo Galtier/Campos, si les joueurs vieillissants et moins performants sont conservés et vers quels joueurs le club va se pencher pour l’avenir, lui qui voulait miser sur des jeunes, en France et du cru PSG. Encore un grand chantier en perspective. Mais voir Ramos, Messi, et autres conservés ne serait pas étonnant.

Publicités
Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

     

Derniers articles

Publicité

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Anciens