Restez connectés avec nous
Roustan pense que l'OL aurait pu faire mieux face à ce PSG, même si son groupe "vit bien"
©IconSport

Autour du PSG

Roustan pense que l’OL aurait pu faire mieux face à ce PSG, même si son groupe « vit bien »

Vendredi soir, le Paris Saint-Germain a remporté la finale de la Coupe de la Ligue face à l’Olympique Lyonnais. Le PSG restera le club qui aura le plus remporté cette compétition, en gagnant notamment la première et la dernière. Il a fallu se battre pour cela, face à des Lyonnais solides, et même aller jusqu’aux tirs au but (6-5). Didier Roustan, journaliste de L’Equipe, est revenu sur le plateau de L’Equipe du Soir sur la défaite lyonnaise.

“Lyon n’a eu que ce qu’il méritait, et c’est dommage pour eux. Ils étaient bons à prendre Paris même si en seconde période des joueurs ont retrouvé une fraîcheur. Di Maria est toujours resté en dedans. D’autres aussi ont été poussifs au PSG. Mais j’ai eu l’impression qu’à partir de la 70e minute l’OL pensait déjà aux tirs au butAprès, on sent que le groupe du PSG vit bien. 

Roustan « Là, ils vont travailler sereinement. »

Regardez l’an dernier, la séance de tirs au but du PSG contre Rennes, cela avait été une catastrophe, car ils n’avaient pas le droit de perdre. Et les matchs qui ont suivi il n’y avait plus de club, plus d’équipe, il n’y avait plus rien. Là, comme on dit, ils sont ensemble, tu vois qu’ils ont le sourire, que Mbappé est sur le podium avec eux. A un moment, il s’est dit, à tort ou à raison, qu’il y avait des clans, que certains faisaient la gueule par rapport à d’autres, mais là cela ne semble pas être le cas et c’est important qu’un groupe soit sur la même longueur d’onde. Là, ils vont travailler sereinement. Ils auraient eu des retours pas agréables sinon, donc oui cette victoire aux tirs au but est importante.

C’est malheureusement une attitude bien trop courante en France : la non-prise de risque. Face au PSG, les équipes préfèrent rester bien en place et tenter de ne pas perdre plutôt que de tenter l’attaque. Il faut bien sûr penser à bien défendre, mais c’est souvent extrême sur l’aspect défensif en Ligue 1. C’est dommage venant de l’OL, qui a des qualités techniques pour poser des problèmes au PSG. C’est bien sûr un problème pour le spectacle aussi.

Concernant le PSG, on a vu une performance mitigée. D’un côté, l’aspect mental peut être souligné. Notamment avec une séance de tirs au but totalement maîtrisé par les joueurs de la capitale. Sans oublier qu’il y a eu de la solidarité sur toute la rencontre. Cependant, il manque encore du rythme et de la créativité dans le jeu parisien. Ce qui n’est pas totalement illogique puisque c’est la reprise et il y avait là une chaleur étouffante. Mais on espère du mieux. Il le faudra pour le quart de finale de la Ligue des Champions face à l’Atalanta le 12 août.

Ce résultat, malgré un contenu moyen, reste positif. Cela conforte le vestiaire parisien dans son union, son enthousiasme et sa confiance. Des éléments qui peuvent faire la différence par la suite. La cohésion du groupe sera forcément utile contre l’Atalanta de Bergame. Ce match sera réellement un vrai combat, et tout l’effectif devra être à fond dans la combativité et le collectif. On a pu voir, qu’après la victoire les joueurs se sont retrouvés au Parc des Princes pour fêter ce trophée. Et ils ont encore passé des moments ensemble. Ce qui a provoqué quelques critiques, mais c’est une excellente chose, comme l’a souligné Angel Di Maria (ailier de 32 ans).

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG