Restez connectés avec nous
Roustan prévient le PSG «jouer avec 4 attaquants ça crée beaucoup de problèmes»
©Iconsport

Autour du PSG

Roustan prévient le PSG «jouer avec 4 attaquants ça crée beaucoup de problèmes»

Face au Stade Rennais, ce dimanche lors de la 9e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain, a connu sa première défaite de la saison (2-0). Malgré l’équipe type alignée, le club de la capitale, n’a jamais pu reprendre le dessus sur la rencontre. Sur le plateau de L’Equipe du Soir, le journaliste Didier Roustan, est revenu sur cette rencontre, qui sert d’avertissement au PSG, en soulignant que Paris ne peut pas jouer avec 4 attaquants qui défendent peu.

Roustan «c’était un peu une illusion leurs 8 victoires sur 8»

« Je pense que ce qui va les aider, c’est que s’ils n’avaient pas compris que de jouer avec quatre attaquants ça crée beaucoup de problèmes dans le replacement, là maintenant je pense qu’ils le savent. Il manquait un milieu de terrain, c’est évident. On sait bien que dans ces quatre attaquants, il n’y en a pas beaucoup qui vont faire des efforts. Après le PSG, c’était un peu une illusion leurs 8 victoires sur 8. Si tu analyses les matches et les adversaires qui n’étaient pas spécialement fameux, hors l’OL, c’était quand même très flatteur.

Roustan «je trouve que c’est une équipe très vulnérable et qui a des baisses de régime»

En première période, ils ont eu 25 bonnes minutes où ils doivent marquer. Si tu mènes à la marque ce n’est pas le même match, mais ils ne le font pas. En deuxième mi-temps, le PSG ne joue plus en équipe. Moi je trouve que c’est une équipe très vulnérable et qui a des baisses de régime. En passant de 3-0 contre Strasbourg à 3-2. Contre Brest, tu mènes de deux buts puis en face ils ont une balle de 2-2. C’est pour cela que je dis que c’est très trompeur. »

Globalement, face à Rennes, le PSG a réalisé une très bonne prestation, il a simplement été confronté à ses vieux démons. Si lors des premières rencontres de Ligue 1, le PSG semblait en manque de forme, ce n’était pas le cas ce dimanche. Les Parisiens étaient pendant une bonne partie de la première mi-temps très dominateurs. Ils se sont procuré de nombreuses occasions, mais ont cadré 0 tir. C’est un énorme problème, puisque quand il y a en face une équipe très réaliste, comme l’ont été les Rennais, cela se paye cash.

Une fois que vous êtes mené 2-0, il est très compliqué de revenir, d’autant plus face à une équipe qui joue avec un bloc très bas. Le problème aussi, est que la plupart des équipes qui reçoivent le PSG, jouent le match de leur vie. Alors quand il y a du talent, comme c’est le cas à Rennes, c’est forcément un match piège. Le club de la capitale est habitué à ce genre de rencontre. Mais les joueurs doivent avant tout se montrer réalistes, car c’est en étant redoutable devant, que des défaites comme celle-là seront évitées.

Quant à l’idée de jouer avec 4 attaquants, c’est réalisable. Le PSG l’a déjà fait et le Bayern Munich le fait à chaque match. Cependant, il faut que ces derniers fournissent des efforts pour le collectif. Il ne s’agit pas de défendre jusqu’à la surface pour chacun, mais de faire les premières courses pour gêner l’équipe adverse. On a même vu ce pressing par moments sur le début de saison et on espère qu’il pourra s’installer comme une habitude. Sinon, Paris restera très irrégulier. Alors qu’il y a les joueurs pour jouer haut (car la défense doit monter s’il y a un pressing) et faire mal à l’adversaire.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG