Restez connectés avec nous
Selon ces statistiques, le PSG est le cancre de la Ligue 1, Hakimi bon élève
©IconSport

Autour du PSG

Selon ces statistiques, le PSG est le cancre de la Ligue 1, Hakimi bon élève

Le championnat est terminé, le site de la Ligue 1 a mis en lumière les meilleures équipes et joueurs athlétiques. On retrouve alors les kilomètres parcourus par match pour les équipes de Ligue 1. Ensuite, le point est fait sur les joueurs qui sprintent le plus en moyenne par match et les équipes qui font le plus de sprint par match. Le Paris Saint-Germain est un mauvais élève, les performances plus que moyenne cette saison trouvent une lumière particulière dans ces statistiques.

Bon dernier avec 2.5 km de moins que l’avant-dernier

Les équipes qui ont parcouru la plus grande distance par match en moyenne (en km) :

1. Stade Rennais F.C. : 121,3
2. Stade de Reims : 120,6
3. AS Monaco : 119,3
4. RC Strasbourg Alsace : 118,7
5. Angers SCO : 118,7
6. ESTAC Troyes : 117,7
7. Clermont Foot : 117,5
8. Olympique Lyonnais : 117,1
9. OGC Nice : 116,3
10. Stade Brestois 29 : 115,8
11. Girondins de Bordeaux : 115,7
12. LOSC : 115,3
13. RC Lens : 114,7
14. Montpellier Hérault SC : 114,5
15. FC Lorient : 113,8
16. FC Metz : 113,7
17. AS Saint-Etienne : 113,3
18. Olympique de Marseille : 111,9
19. FC Nantes : 111,6
20. Paris Saint-Germain : 109,1

Cette donnée est hallucinante. Le PSG est dernier, non pas que ce soit surprenant au regard des performances sans envie et sans mouvement, récurrente cette saison, mais surtout parce que le constat est clair, limpide, le PSG court moins que toutes les équipes de Ligue 1. Elle accuse même 2.5 km sur Nantes qui est avant-dernier et 12km200 de moins que Rennes. On peut le dire, par rapport à Rennes, c’est comme si le PSG avait joué avec un joueur de moins sur le terrain. Si ce n’est pas étonnant, on retient que c’est une faute professionnelle. On ne peut pas faire aussi peu et se projeter comme une grande équipe. Si en Ligue 1, cela suffit, on a vu en Ligue des Champions que jouer comme cela, à ses limites.

Hakimi est là et sauve le PSG d’un zéro pointé

Les joueurs qui ont effectué le plus grand nombre de sprints par match en moyenne :

1. Franck Honorat (Stade Brestois 29) : 25,1
2. Caio Henrique (AS Monaco) : 24
3. Romain Faivre (Stade Brestois 29/OL) : 23,3
4. Akim Zedadka (Clermont Foot) : 22,6
5. Ricardo Mangas (Girondins de Bordeaux) : 22,4
6. Achraf Hakimi (Paris Saint-Germain) : 21,7
7. Ruben Aguilar (AS Monaco) : 20,9
-. Malo Gusto (OL) : 20,9
9. Benjamin Bourigeaud (Stade Rennais F.C.) : 20,2
10. Jimmy Cabot (Angers SCO) : 20,0

Achraf Hakimi est là, 6e, au nombre de sprints par match en moyenne. Il est à 21.7 sprints par match et cela s’est vu, il n’a cessé de répéter les efforts sur son côté. Il a été snobé la plupart du temps, mais n’a jamais arrêté de le faire, cela montre son grand professionnalisme et sa belle résilience. Les changements cet été devrait l’aider à prendre plus de lumière l’année prochaine, parce qu’il n’est jamais avare d’effort, il peut aider grandement le PSG et individuellement il pourra être gratifié d’une grande saison.

Les sprints : le PSG humilié

Les équipes qui ont effectué le plus grand nombre de sprints par match en moyenne :

1. AS Monaco : 169
2. Stade Rennais F.C. : 168
3. LOSC : 155
4. Olympique Lyonnais : 152
-. RC Lens : 152
6. OGC Nice : 147
7. Girondins de Bordeaux : 146
-. Stade Brestois 29 : 146
-. Olympique de Marseille : 146
-. FC Metz : 146
-. FC Nantes : 146
-. AS Saint-Etienne : 146
13. Angers SCO : 141
-. Montpellier Hérault SC : 141
-. Stade de Reims : 141
-. RC Strasbourg Alsace : 141
-. ESTAC Troyes : 141
18. Clermont Foot : 138
-. FC Lorient : 138
20. Paris Saint-Germain : 136

Heureusement que Hakimi a pointé le bout de son nez, sinon, collectivement, au niveau des sprints, le PSG est encore tout au fond du classement. L’équipe ne s’est que trop rarement fait mal pour aller chercher ses objectifs. Avec suffisance, elle s’est contentée d’accélérer par moments et le résultat est sans appel, 33 sprints par match de moins que Monaco, 32 de moins que Rennes.

Alors le PSG a gagné la Ligue 1 en étant largement devant ses adversaires directs, mais pour le respect de la compétition, Paris se doit de jouer ses matchs à fond, elle ne le fait pas. On retrouve avec ces chiffres l’ennui profond des matchs du PSG et on se dit que si les joueurs avaient fait plus, tout le monde en serait ressorti gagnant.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG