Restez connectés avec nous
Sévérac "il serait temps que le PSG se sorte et nous sorte de l’ennui."

Autour du PSG

Sévérac « il serait temps que le PSG se sorte et nous sorte de l’ennui. »

Dans un texte envoyé aux lecteurs du Parisien, le journaliste Dominique Sévérac évoque l’actualité du Paris Saint-Germain. Avant la réception du FC Nantes mercredi soir au Parc des Princes (16e journée de Ligue 1), il souligne qu’il est temps pour les Parisiens de proposer un contenu convaincant.

« Dijon, Bruges, Brest, Lille, Real Madrid… le PSG vient d’achever un mois de novembre avec trois victoires, un nul et une défaite. Mais l’essentiel est ailleurs : dans le contenu, Paris a été à la peine. Jusqu’à la caricaturale prestation au Bernabeu où seule la chance a permis à l’équipe de Thomas Tuchel de ramener un nul miraculeux (2-2). Avant, sous Laurent Blanc, lors de la seconde saison d’Unai Emery, ou pendant les six premiers mois de Tuchel, le PSG s’en sortait toujours par le jeu (mais mentalement sombrait parfois). Désormais, cette protection ne l’escorte plus.

Sévérac « Avec autant de talent et de stars sur le terrain, l’exigence est élevée. »

Paris n’en donne pas pour son argent. Avec autant de talent et de stars sur le terrain, l’exigence est élevée et il ne se passe pas grand-chose ou pas grand-chose sur la durée. À Brest ou face à Lille, le club de la capitale n’a produit des étincelles que par intermittence. La question colle à Tuchel depuis Manchester United : où est passé le jeu à Paris ? Sa constance, ses enchaînements, son intensité ? À mi-saison, il serait temps que le PSG se sorte et nous sorte de l’ennui. »

Les journalistes et « spécialistes » ont tendance à être trop vite négatifs et pessimistes à propos du PSG, mais il y a ici des éléments justes dans ce qu’affirme Sévérac. Difficile de nier que les Parisiens n’ont pas brillé dans le contenu dernièrement. Les joueurs et le coach ne l’ont d’ailleurs pas caché. Maintenant, il n’y a encore rien d’alarmant. Il y a tout de même eu de bons résultats et il était logique que Paris ne soit pas au mieux après de nombreuses blessures.

Maintenant, l’infirme se vide enfin et des joueurs importants peuvent enfin enchaîner les matchs (comme Neymar ou Kylian Mbappé). On peut donc espérer une montée en puissance. On compte sur le PSG pour travailler au maximum afin de réussir une belle raison après plusieurs leçons reçues ces dernières années.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG